Niger-Loire : gouvernance et culture

19 juillet 2011

Partager :
Niger-Loire : gouvernance et culture

Porté par l’UNESCO et associant de nombreux acteurs du Val de Loire, ce projet réalisé de 2007 à 2011 visait à favoriser le renforcement de la maîtrise d’ouvrage municipale de gestion de l’eau et donc l’impact de ces projets sur la lutte contre la pauvreté. L’appui à la prise en compte des pratiques socio-économiques et culturelles liées au fleuve est l’une des spécificités de l’action.

Contexte

Ce projet est un des actions retenues dans le programme de l’Union Européenne « Facilité ACP-UE pour l’Eau, lancé en 2004 dans le cadre du 9ème Fonds Européen de Développement. Cette Facilité, ciblant les pays en voie de développement dans la zone Afrique, Caraïbes, Pacifique (ACP). Il est une réponse aux besoins de catalyser des ressources additionnelles et de travailler directement avec les pays les plus affectés par le manque d’accès à l’eau et l’absence d’hygiène basique pour la population. 

L’objectif est de stimuler la mise en œuvre d’infrastructures pour l’eau et l’assainissement, et d’améliorer la gouvernance de l’eau et les pratiques de gestion intégrée des ressources en eau dans les pays ACP, en les aidant à combler les besoins de financement. 

Objectifs

Le projet porté par l’UNESCO pour le fleuve Niger au Mali vise à favoriser l’amélioration des compétences techniques, institutionnelles et de concertation des collectivités territoriales riveraines du fleuve. 

Quelques réalisations

L’action se décline en 5 composantes : 

  • Renforcement du cadre institutionnel de la gestion décentralisée de l’eau
  • Renforcement de l’offre de formation à l’attention des collectivités locales 
     
  • Réalisation d’actions pilotes démonstratives pour expérimenter les mécanismes de gouvernance, tester les contenus de formation et mettre en œuvre des actions opérationnelles de lutte contre la pauvreté.

Partenaires

UNESCO - Centre du patrimoine mondial (chef de file)
 
France : 

Mali : 

La mise en œuvre de l’action s’appuiera sur les accords de coopération décentralisée existants entre les collectivités riveraines du fleuve Niger et les collectivités territoriales françaises, en particulier riveraines de la Loire qui ont établi un partenariat Loire-Niger en 2005.Les collectivités territoriales et institutions spécialisées (Agence de Bassin Loire-Bretagne notamment), apporteront une assistance méthodologique et technique aux collectivités territoriales, communes et institutions maliennes dans les différentes composantes de l’action. 

L’action de la Mission Val de Loire a porté sur l’aide à la formulation initiale du projet, les activités pilotes à Mopti et dans sa Région, et sur les volets recherche et formation : mise en place de modules gestion de l’eau et gestion du patrimoine dans le parcours « Décentralisation et Ingénierie du Développement Local » de l’Université de Bamako. 

Partager :
Recherche dans :
Recherche dans :