Entretenir et valoriser les berges de Loire

03 mai 2011

Partager :
Atelier Unesco du paysage n°1 à Chaumont-sur-Loire

170 acteurs du Val de Loire, principalement des élus et agents des collectivités locales, représentants des services de l’Etat (DREAL, DDT) et représentants associatifs ont participé aux deux sessions de cet atelier Unesco du paysage organisé par la Mission Val de Loire : deux moments d’information, de partage d’expériences et de débat. Le prochain atelier, organisé au Domaine régional de Chaumont et à l’Abbaye de Fontevraud, abordera la question des marines et ports de Loire.

Ce cycle d’ateliers Unesco du paysage, mis en œuvre par la Mission Val de Loire, accompagne la mise en place du Plan de gestion du site inscrit : l’objectif est d’organiser une information et un échange de bonnes pratiques, thème par thème. 

La matinée était consacrée au rappel des fondamentaux : les orientations de Plan de gestion concernant les berges de Loire, les caractéristiques de ces paysages fluviaux de Loire, la gestion du domaine public fluvial. L’après-midi voyait l’exposition d’études de cas et de témoignages de collectivités. 

Egalement: voir les documents ressources  

L’Etat a rappelé ses objectifs  de gestion fluviale du domaine public : la sécurité, la biodiversité et les paysages. La priorité est donnée à la sécurité des populations face au risque d’inondation, mais elle n’est contradictoire avec les deux autres objectifs: la dé-végétalisation d’une levée pour des raisons de sécurité créée un écosystème favorable au développement d’une faune et flore différente tout en ouvrant des cônes de vue sur la Loire. Les représentants de l’Etat ont, par ailleurs, confirme leur volonté d’une plus grande concertation, voire de partenariats avec les collectivités riveraines, en matière d’interventions sur le lit mineur (dans le cadre de conventions de superposition de gestion). 

Après avoir rappelé de manière synthétique des principes de dynamique fluviale et les évolutions constatées en Loire depuis 50 ans (baisse du niveau d’étiage, végétalisation,…), Michel Bacchi, Directeur du Bureau d’Etudes « Rive », a présenté les principales techniques d’entretien et de valorisation des berges : 

  • Entretien et création de cheminements publics
  • Création de fenêtres végétales
  • Consolidation des berges de Loire avec les techniques végétales

Il a rappelé la sensibilité du milieu fluvial et la prudence à avoir dans les interventions sur le lit en raison des impacts hydrauliques et des impacts sur la faune et la flore, afin de ne pas simplement déplacer un problème en amont ou en aval. 

Enfin, dans chacune des sessions étaient présentés deux études de cas originales : 

  • les expériences de gestion des prairies de Loire par le soutien à un pastoralisme ovin (Région Centre) ou bovin (Région Pays de la Loire).
  • l’entretien des berges dans le cadre du dispositif Natura 2000
  • la mise en valeur d’un sentier cyclable en pied de levée entre Blois et St Dyé sur Loire.

Sur ce site :

Partager :
Recherche dans :
Recherche dans :