VITOUR, le réseau européen des vignobles du patrimoine mondial de l’UNESCO

30 novembre 2010

Amboise (37), Avoine (37), Azay-le-Rideau (37), ...

Partager :
Vitour

Créé à l'initiative de la Mission Val de Loire et d'Interloire, l’Interprofession des Vins du Val de Loire, le réseau VITOUR réunit 10 vignobles européens inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Contexte

Ces sites remarquables partagent tous un même engagement : restituer, protéger et faire partager leur identité culturelle et paysagère d’exception. Derrière les noms des vins européens les plus prestigieux se cache toujours un terroir avec ses habitants soucieux de préserver des savoir-faire spécifiques. Cette richesse culturelle accumulée patiemment au fil des siècles dans certaines régions de la communauté européenne est aujourd’hui menacée : l’adaptation au contexte économique mondial entraine des formes du développement agricole, touristique et urbain, en rupture avec l’identité exceptionnelle de ces sites.  

Comment échapper à la standardisation des goûts et du développement ? Comment lutter contre la concurrence des vins du nouveau monde ? Réaffirmer la singularité culturelle et paysagère de ces vignobles devient un atout essentiel pour garantir le maintien d’une vitalité économique nécessaire à l’entretien de ces paysages d’exception.  

L’enjeu est de concevoir, ensemble, de nouveaux outils pour le développement durable de ces territoires viticoles, un défi à relever en impliquant, à la fois, les décideurs publics et les professionnels du tourisme et du vin.  

Pour répondre à ces enjeux, une charte internationale, « la Charte de Fontevraud », mobilise progressivement les paysages viticoles européens autour de 4 engagements et un réseau international de référence, le réseau VITOUR. 

Objectifs 

Le projet VITOUR veut créer de nouvelles références de développement durable de sites du patrimoine mondial de l’Unesco en associant gestion paysagère et renouvellement de l’offre touristique. 

Il s’agit de : 

  • identifier les bonnes pratiques et les facteurs critiques de succès
  • impliquer les décideurs dans la réalisation de chantiers expérimentaux
  • porter à connaissance les conclusions auprès de l’ensemble des acteurs sur ces territoires ainsi qu’auprès de la communauté internationale des régions viticoles.

Résultats

  • 2005-2007 : Premier projet européen consacrée au renouvellement de l’offre touristique en lien avec les paysages viticoles.
  • 2010-2012 : Deuxième projet européen "Vitour Landscape" consacré aux bonnes pratiques en termes de politiques de gestion paysagère

Contact

Myriam LAIDET 

Chargée de mission Développement durable 

Mission Val de Loire  

Télécharger:

Sur le web:

Partager :
Recherche dans :
Recherche dans :