Le château de Chenonceau et l’éperon de Marnay intègrent le site UNESCO

Publié le 25 juillet 2017

Réuni pour sa 41e session début juillet à Cracovie, le Comité du patrimoine mondial de l'UNESCO a décidé l’intégration du Château de Chenonceau et son environnement, ainsi que du site paysager remarquable, l'Eperon de Marnay, au périmètre du Val de Loire inscrit au Patrimoine mondial.

La demande présentée par la France s’appuyait sur un dossier préparé par les services de l’Etat avec le concours de la Mission Val de Loire. 

Le château de Chenonceau intègre le périmètre classé UNESCO du Val de Loire (Préfecture du Centre-Val de Loire)  

Modification mineure des limites du bien

Elle apporte une légère rectification au tracé initial du périmètre inscrit sans modifier la valeur universelle exceptionnelle (VUE) du site. 

La modification demandé augmente de seulement 0,7% la surface du paysage culturel du Val de Loire patrimoine mondial. 

Château de Chenonceau et son environnement

Le château de Chenonceau fait partie des grands « châteaux de la Loire » : son absence du site inscrit constituait un manque et suscitait une incompréhension de la part des visiteurs. 

Il incarne l'épanouissement architectural de la Renaissance, dans ce vaste ensemble de renommée internationale qu'est le Val de Loire. 

Outre l'audace de sa structure enjambantle Cher, Chenonceau se caractérise également par une remarquable collection de mobilier, de tapisseries et de peintures, illustrant les périodes allant du XVIème au XVIIIème siècles. 

Propriété de la famille Menier, Chenonceau est, avec Chambord, le château le plus connu et le plus visité du Val de Loire. Il offre un accueil et des circuits de visite appréciés chaque année par près de 900 000 visiteurs, dont 40 % de visiteurs étrangers issus de 150 nationalités. 

  • Connaître
  • A la carte

Construit dans le premier quart du XVIème siècle, puis agrandi, embelli et doté de jardins dans la seconde moitié du XVIème siècle, il incarne l’épanouissement architectural du Val de Loire à la Renaissance, dans les deux périodes que l’on appelle couramment première et deuxième Renaissances.

Eperon de Marnay

A l’occasion de la demande de modification mineure des limites du bien, il a semblé intéressant de rectifier un oubli concernant l’Eperon de Marnay (Azay-le-Rideau) afin d’intégrer ce belvédère, permettant des vues à 360°, en plus de la partie basse de l’interfluve situé entre l’Indre et la Loire. 

  • Connaître
  • A la carte

L’Indre rejoint la vallée de la Loire par un percement du coteau au niveau de la commune d’Azay-le-Rideau, en aval de Lignières de Touraine, dégageant ainsi un promontoire aux pentes douces. La rivière rejoint ensuite la Loire au confluent situé à une dizaine de kilomètres en aval, au Néman, sur la commune d’Avoine.