Habiter en zone inondable

Publié le 16 novembre 2016 - Mis à jour le 24 février 2017

Dans un contexte où l’ampleur et la fréquence des épisodes de crue s’accroissent, la vulnérabilité au risque inondation demeure une question centrale. Une politique globale doit donc être mise en place à l’échelle territoriale, pour prendre en compte de façon intégrée l’ensemble des enjeux environnementaux, hydrauliques, économiques et paysagers, tout en préservant la proximité avec le fleuve, atout essentiel en matière de qualité de vie.

À savoir....

  • L’habitat en zone inondable s’appuie, en Val de Loire, sur des savoir-faire et une culture du risque propres au territoire.
  • Protéger les espaces fluviaux, souvent particulièrement fragiles, ainsi que leurs valeurs patrimoniales constitue une priorité.
  • Les mesures de prévention prévues dans le cadre des PPRI constituent des contraintes incontournables.
  • La reconquête et la mise en valeur des espaces en bord de fleuve peut entraîner des conflits d’usages entre riverains, pêcheurs et promeneurs.
  • L’intervention sur ces espaces peut également générer des conflits fonciers sur le domaine public fluvial entre les collectivités locales et les propriétaires privés.

45% 

du site UNESCO 

concernés par les PPRI 

Expériences liées

Le parc agricole urbain à Blois

La Bouillie est une zone périurbaine, à côté de Blois, située dans un bras de...

Read more

La promenade de la Chilesse

2012

L’objet de la démarche est l’intégration paysagère d’un bassin d’orage en bor...

Read more

Comment faire ?

Enjeu incontournable sur le territoire du Val de Loire, la question de l’habitat en zone inondable est encadrée par les réglementations afférentes à la gestion du risque inondation (en particulier la Loi sur l’eau) et les  principaux documents d’aménagement, en particulier le Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT). De façon générale, la connaissance des risques d’inondation est un préalable à la programmation de tout aménagement (habitation ou équipement). 

Etablir un fond de connaissance, en lien avec les acteurs impliqués directement ou indirectement

  • Approfondir la connaissance des milieux (notamment de leur variabilité spatio-temporelle et du fonctionnement des eaux souterraines)
  • Mieux connaître l’impact et l’emprise des activités humaines sur les bassins versants (en particulier de l’urbanisation, de l’occupation du sol agricole et des activités d’aménagement et d’artificialisation du fleuve)
  • Etudier les typologies d’activités les mieux adaptées en zone inondable

Dresser l’état des lieux des dispositifs réglementaires en vigueur sur le territoire concerné

Consulter les outils et méthodes

  • Gérer
  • Schéma de gouvernance

Au cours de l’année 2014-2015, 7 ateliers universitaires ont contribué à la production d’idées, de projets sur les rives de Loire, en lien avec les territoires et leurs acteurs. Ce dispositif, à l'initiative de la Mission Val de Loire et des Agences d'Urbanisme des agglomérations d'Angers, Tours et Orléans, vise à proposer de nouveaux regards sur le devenir de ces espaces, instaurer des temps d’échanges et de débats avec les élus et les habitants, construire des programmes associant le caractère du lieu et son adaptation aux usages contemporains, imaginer des futurs possibles.

L'attitude ligérienne - Faire projet(s) en Val de Loire  

  • fiches action n°2 (l’armature verte et bleue)
  • fiches action n°5 (les formes urbaines résistantes aux inondations)

Le Val de Loire en 6 séquences paysagères : comprendre et aménager avec le patrimoine mondial, Mission Val de Loire, novembre 2016 

Développer une politique transversale des enjeux de l’habitat en zone inondable

  • Analyser les enjeux environnementaux, hydrauliques, économiques et paysagers liés à l’habitat en zone inondable
  • Construire une politique intégrant, de façon globale, l’ensemble de ces enjeux