Entretenir et restaurer les rives et ports de Loire

Publié le 18 octobre 2016 - Mis à jour le 14 mars 2017

Bien que le fleuve ne soit plus navigable en amont des Ponts-de-Cé depuis 1957, ses rives sont de plus en plus utilisées par des activités diverses (randonnées pédestres, nautiques et cyclistes, loi-sirs). Dans ce contexte, comment entretenir et restaurer les rives et ports de Loire sans porter at-teinte aux caractéristiques paysagères ni entraîner des conflits d’usages ?

À savoir....

  • L’entretien et la restauration des rives doivent s’inscrire dans un projet territorial global.
  • L’intervention doit être adaptée aux caractéristiques patrimoniales des espaces naturels.
  • Des mesures conservatoires doivent être engagées dès les premiers signes de dégradation des ouvrages portuaires.
  • De nouvelles approches peuvent être explorées pour protéger les paysages, telles que le génie végétal ou le pastoralisme (ovin, bovin, équin), en particulier pour le paysage bocager de prairies.
  • Des mesures de sensibilisation et de formation peuvent contribuer à renforcer la démarche participative (campagne de retrait des déchets, formation des entreprises d’insertion…).

Expériences liées

Le sentier des Prés à Olivet

2011

L’objet de la démarche est la restauration d’un sentier piétonnier très fréqu...

Read more

La promenade de la Chilesse

2012

L’objet de la démarche est l’intégration paysagère d’un bassin d’orage en bor...

Read more

Le port Saint-Maur

2012

Trois opérations ont été menées : - La restauration des quais du port Saint-Maur - L’aire d’accueil - La réalisation d’un embarcadère

Read more

Le sentier de découverte des Isles

2014

Pour valoriser un milieu naturel, un sentier de découverte et une aire d'accueil ont été aménagés en minimisant l'impact.

Read more

Comment faire ?

La prise en compte du patrimoine naturel et paysager est encadrée par le code de l’environnement, actualisé par la Loi « biodiversité et paysages » adoptée en 2016. L’entretien et la restauration des rives de Loire et ouvrages liés à la navigation nécessite de concilier sécurité publique, biodiversité et ouverture des paysages sur le fleuve. La préservation des points de vue remarquables, le maintien du paysage bocager des prairies inondables et la régulation des boisements constituent des priorités. 

S’approprier les documents de base

  • Visionner la vidéo d’explication de la Valeur Universelle Exceptionnelle (VUE) de votre territoire (prochainement)
  • Consulter les orientations du Plan de gestion concernant les rives et paysages
  • Identifier et consulter les dispositifs d’inventaire et de protection de la biodiversité, notamment  Natura 2000 et les mesures contractuelles associées

Consulter les outils et méthodes...

...sur le patrimoine naturel

  • Ressources
  • Outils méthodologiques et réglementaires

La restauration, l’entretien et la mise en valeur des berges de Loire constituent un enjeu majeur de compréhension de l’inscription Unesco. Ce cahier restitue les fondamentaux à connaitre sur l’évolution de ces paysages et le cadre de l’action publique ainsi que les techniques recommandées pour intervenir, illustrées de témoignages.

Restauration et entretien du lit de la Loire et de ses affluents, guide méthodologique, Plan Loire grandeur nature, 2002 

Des techniques végétales pour protéger nos berges et préserver les paysages de nos cours d’eau, Corela, 2012 

...sur le patrimoine portuaire

  • Ressources
  • Outils méthodologiques et réglementaires

De nouvelles offres de navigation sont proposées, chaque année, par les clubs sportifs et les associations de bateliers. Les villes et les villages souhaitent réhabiliter et adapter les cales et quais pour répondre à cette demande grandissante des habitants et des touristes. Ce cahier restitue l’état des lieux des pratiques actuelles de navigation, le cadre de l’action publique ainsi que les techniques recommandées pour intervenir, illustrées de témoignages.

Etablir un diagnostic territorial

  • Effectuer un diagnostic patrimonial concernant la faune, la flore, l’archéologie et la navigation
  • Identifier les vues à préserver et/ou à restaurer
  • Dresser un état des lieux des protections et servitudes au titre du patrimoine naturel et patrimoine architectural et paysager

Engager des actions dans les quatre champs d’intervention prioritaires

Consolider les pieds de levées en privilégiant le génie végétal, ce qui permet

  • une intervention en période d’étiage
  • un coût inférieur ou identique aux interventions de génie civil
  • le renforcement de la biodiversité en termes de supports, d’abris et de nourritures
  • l’amélioration de la souplesse et de la résistance des ouvrages de consolidation

Restaurer les cheminements publics

  • Veiller à la sécurité des aménagements face à l’action érosive du fleuve
  • Limiter le dérangement des espèces, le piétinement des milieux et la prolifération d’espèces envahissantes
  • Réguler les usages dangereux (quads, motos…)
  • Privilégier les techniques traditionnelles de maçonnerie de Loire sur les ouvrages de navigation

Ouvrir des vues sur le fleuve et garantir l’accès aux berges

  • Eviter la disparition de la végétation (pour prévenir l’érosion hydraulique et l’impact écologique)
  • Privilégier la végétation diffuse à un élagage systématique des bords de Loire
  • Valoriser les essences végétales remarquables (frêne et arbres têtard)
  • Eviter l’artificialisation due au sur-entretien

Restaurer les quais et ports de Loire

  • Engager, si possible, une restauration complète
  • Prévoir, à défaut, des mesures conservatoires temporaires