Préserver les espèces et la biodiversité

Publié le 17 octobre 2016 - Mis à jour le 18 octobre 2016

Les vallées alluviales de la Loire offrent donc une grande diversité d’habitats et d’espèces, certaines (moule de rivière, gomphe serpentin) y trouvant leur plus grande concentration à l’échelle nationale. Comment maîtriser l’impact des activités humaines sur les biotopes ? Comment améliorer la connaissance des espèces et de la biodiversité ? Comment la prendre en compte dans les stratégies de planification territoriale ou les projets d’aménagement ?

À savoir....

  • Situées sur l’un des axes majeurs de migration aviaire entre l’Europe et l’Afrique, le bassin de la Loire bénéficie d’une dynamique fluviale relativement préservée.
  • La conservation de ces espèces nécessite le maintien de leurs habitats et de l’espace de mobilité des cours d’eau dont ils dépendent.
  • Une bonne connaissance documentaires et cartographiques des biotopes, ainsi que de l’impact des activités sur leur préservation, est une étape essentielle pour la conservation des espèces.
  • Diverses mesures de conservation peuvent être engagées, en cohérence avec les dispositifs régionaux et nationaux de conservation de la biodiversité et d’aménagement de l’espace.

Le lit de la Loire 

sur le site UNESCO 

est un site 

Natura 2000 

Expériences liées

Comment faire ?

Assurer la préservation des espèces sur le territoire du Val de Loire passe d’abord par une meilleure connaissance des biotopes et l’analyse de l’impact des activités sur la biodiversité. Une diversité de mesures de conservation peuvent être engagées, en cohérence avec les dispositifs régionaux et nationaux de préservation des espèces et de la biodiversité et d’aménagement de l’espace. 

S’approprier les documents de base et dispositifs existants

Consulter les outils et méthodes

Approfondir la connaissance des biotopes

  • Consulter les fonds documentaires existants, notamment auprès du Centre de ressources Loire Nature
  • Constituer, le cas échéant, un fonds de données documentaires et cartographiques

Identifier les activités présentant un risque sur la biodiversité et analyser leur impact

  • Navigation, tourisme
  • Production énergétique
  • Irrigation
  • Ouvrage de limitation de l’emprise du fleuve sur le territoire
  • Exploitation des ressources naturelles
  • Rejet dans le milieu naturel
  • Agriculture

Engager des actions de conservation

  • Conservation des espèces patrimoniales
  • Mise en place de bonne pratiques agricoles
  • Consolidation des Trames Vertes et Bleues (TVB) pour préserver l’espace de mobilité et la continuité écologique
  • Réhabilitation des marges alluviales
  • Préservation des habitats remarquables
  • Réhabilitation des milieux anthropisés (carrières, gravières)
  • Luttes contre les espèces invasives

Exploiter les outils de communication disponibles pour accompagner la démarche