A la découverte du Quartier du Petit-Puy (Saumur)

11 juillet 2011

Saumur (49)

loading... Chargement de la carte en cours...
Partager :
Quartier du Petit-Puy (Saumur)

Dossier compilé à l'occasion de la rencontre paysages du 8 juin 2011.

Origine du nom et bref historique

Le quartier du Petit-Puy,  à l’est de la ville de Saumur, a longtemps été rattaché à la paroisse de Dampierre comme celui du Grand-Puy, son proche voisin, aujourd’hui entièrement disparu.
C’est tout d’abord un hameau rural, situé sur le bord et l’à pic du coteau, dont le nom dérivant du latin podium signifie « petite colline ». Pauvre en terres labourables et coiffé de quelques moulins à vent à partir du XVIe siècle, il est surtout peuplé de petits propriétaires possédant caves, dépendances et jardins clos.
Divisé en trois parties inégales, il se compose du « petit Puy (Pui) », des « Frogers » mesurant « 59 boissellées » soit 3,888 ha et les Varannes  d’une surface de 7,380 ha.
Soixante et un propriétaires paient leurs rentes en 1671,  et soixante-dix-huit en 1768, les Frogers étant de loin la portion la moins partagée avec 2 à 3 possesseurs seulement pour une superficie représentant la moitié « des Varannes », dédiées à  une trentaine de personnes. Prêtre, officier, meunier, marchands, boulanger, vignerons constituent la population « possédante » de cette banlieue verte à l’est du faubourg de Fenêt. 

  

Propice à l’habitat troglodytique, le site l’est aussi à la culture de la vigne, comme tout le terroir argilo-calcaire du Saumurois. La vie sociale du Petit-Puy est étroitement liée à cette activité ancestrale, apanage traditionnel d’une élite, et pourvoyeuse de travail pour les manœuvriers logés à même les caves crayeuses.
Un texte de la même année 1768, indique que « la ruette au chat conduisait de la maison seigneuriale du Petit-Puy à la rue Chèvre ». Les traces de cette seigneurie n’ont malheureusement pas été retrouvées, mais cette ruelle des Chats offre, après sa montée dans les bois, un magnifique panorama sur toute la vallée de la Loire. (sources : étude Anne Faucou) (...) 

Télécharger l'article complet

Partager :
Recherche dans :
Recherche dans :