Biennale des Grands Fleuves du Monde

Publié le 02 janvier 2017

Regards croisées entre fleuves du monde

La biennale des grands fleuves a été initiée en 2008 par la Maison de Loire en Anjou, pour construire une réflexion croisée entre le public ligérien et les rive-rains d’autres fleuves dans le monde sur le lien unissant les hommes au fleuve. Organisée tous les deux ans, la biennale mobilise largement les acteurs et usagers et associe des événements orientés vers la connaissance et des manifestations plus festives. Les 4 éditions organisées à ce jour ont ren-contré un vif succès et ont permis de renforcer, auprès du grand public, la conscience du fleuve comme bien commun.

Contexte

La biennale a été montée, à l’origine, sur l’initiative de la Maison de Loire en Anjou, qui en a assuré l’organisation, avec l’appui de différents partenaires. A partir de 2012, la communauté de communes (devenue commune nouvelle) de Loire-Authion a décidé de s’impliquer plus étroitement dans l’organisation de l’événement. 

Objectif

La biennale vise à sensibiliser le public ligérien aux enjeux liés au fleuve en construisant une réflexion croisée avec les riverains d’autres fleuves dans le monde, confrontés à des problématiques parfois similaires dans des contextes très différents. 

Mise en œuvre

Un fleuve sur le devant de la scène

Chaque édition de la biennale met en lumière un fleuve dans le monde et invite ses usagers et acteurs à partager leur expérience avec leurs homologues ligériens. 

  • 2008 : le Niger
  • 2010 : Mékong
  • 2012 : Douro
  • 2014 : Saint Laurent

Un partenariat a également été initié avec l’association Grand Détour, qui à travers l’observation de neuf fleuves dans le monde – Volga, Okavango, Nil bleu, Gange, Mekong, Yangzi Jiang, Colorado, Mississipi et Amazone – s’efforce de sensibiliser le public à l’importance des fleuves et de promouvoir la gestion concertée et partagée de la ressource en eau. Une exposition a été présentée en 2015.  

Des manifestations sur l’ensemble du territoire

La biennale se déploie sur l’ensemble du territoire pendant plusieurs semaines, à travers une série de manifestations qui mobilisent de nombreux acteurs institutionnels ou associatifs. Les temps forts de la biennale sont traditionnellement : 

  • 4 soirées de présentation, destinées à présenter au public les différents visages du fleuve invité
  • Un colloque permettant d’approfondir les connaissances sur le fleuve, à partir des expériences croisées de la Loire et du fleuve invité
  • Un grand-week-end festif sur les bords de Loire, qui conclut la biennale
  • Un projet pédagogique par lequel les élèves, ambassadeurs de leur fleuve, apprennent à connaitre le fleuve invité.

Bilan et perspectives

Les différentes éditions de la biennale ont rencontré un vif succès auprès du public et ont permis de renforcer, auprès du grand public, la conscience du fleuve comme bien commun. Elles ont également mobilisé largement les acteurs du territoire, en particulier le tissu associatif, en cohérence avec les missions d’animation territoriale de la Maison de Loire en Anjou. L’implication, en 2012, de la communauté de communes de Loire-Authion a permis de pérenniser la manifestation au plan financier et de renforcer son impact territorial.