Le SCoT du Grand Saumurois

Publié le 18 novembre 2016 - Mis à jour le 15 décembre 2016

  • 2014 - 2017

Une orientation-cadre dédiée au Val de Loire Patrimoine Mondial

Le SCoT du Grand Saumurois s’est doté d’une stratégie patrimoine mondial. Le diagnostic partagé des enjeux Unesco a fondé l’écriture d’une orientation – cadre dédiée. Elle comprend les prescriptions et les recommandations d’une valorisation garantissant la pérennité de l’inscription.

Contexte

Le Grand Saumurois – 104 000 habitants, 59 communes - comprend 21 communes inscrites dans le périmètre du site Val de Loire Patrimoine Mondial. Le SCoT du Grand Saumurois fait l’objet d’une révision dès mars 2014. 

La Mission Val de Loire a été associée, en 2015, à l’élaboration du SCoT dans son volet Patrimoine Mondial suite à l’engagement, en 2012,  de l’Agglomération de Saumur et des communes concernées par le SCoT à  intégrer   la V.U.E. et le Plan de gestion du site Unesco dans ces documents d’urbanisme. 

Objectifs

  • Définir un projet de territoire au regard de la Valeur Universelle Exceptionnelle : quelles sont les composantes territoriales de la V.U.E. dan le SCoT ? Comment transformer pour mieux préserver la qualité de ce territoire à haute valeur patrimoniale ? 
  • Décliner les orientations  du SCoT  dans les outils de l’aménagement et de l’urbanisme

  

Mise en œuvre

La démarche a duré 18 mois. L’arrêté du projet SCoT du 28 juin 2016 devrait être confirmé par l’approbation en 2017. Le syndicat du Grand Saumurois, en lien avec la Mission Val de Loire, a animé un comité d’experts pour définir les composantes territoriales de la Valeur Universelle Exceptionnelle et les enjeux de protection, de mise en valeur et d’aménagement. 

Les  conclusions ont fait l’objet d’un atelier-débat avec les  élus des communes du site Unesco : faire projet en Val de Loire. Les prescriptions et recommandations ont été rédigées en concertation avec le bureau d’études E.A.U.. L'enquête publique est aujourd’hui en cours (17 octobre - 18 novembre).  

  

Bilan et perspectives

Les composantes de la V.U.E. : 

  • Le paysage fluvial : un espace géomorphologique, une colonisation agricole impulsée par les communautés monastiques, l’endiguement du fleuve et le peuplement de la vallée, le développement économique lié au fleuve ;
  • La Grande Côte Saumuroise : un habitat de coteau, typologie et évolution de l’habitat troglodyte, le vignoble et le coteau, le renouveau du troglodytisme, le développement des sites monumentaux ;
  • Un ensemble patrimonial : les couleurs du bâti, l’organisation du  territoire et la morphologie des villages et des hameaux, une typologie marquée et diversifiée du patrimoine religieux et civil, la multitude de manoirs et châteaux, Saumur du château-palais au laboratoire des idéaux du Siècle des Lumières.

Cette analyse se conclue sous la forme d’une synthèse mettant en valeur les logiques d’organisation des paysages (paysages organiques, paysages à trame géométrique), les motifs paysagers et la dynamique d’évolution de ces paysages ; 

Le dossier de caractérisation de la Valeur Universelle Exceptionnelle constitue une annexe du rapport de présentation du SCoT du Grand Saumurois

  • Ressources
  • Bibliographie et documents

L’objet de ce dossier est de caractériser les composantes de la Valeur Universelle Exceptionnelle du Val de Loire sur le territoire du Grand Saumurois et de définir une stratégie patrimoine mondial à l’échelle du SCoT du Grand Saumurois.

Le Projet patrimonial fait l’objet d’une orientation dédiée dans le DOO, l’orientation 1.4 «  Inscrire le patrimoine mondial dans l’aménagement du territoire » . 

Le DOO reprend les quatre enjeux de valorisation et de pérennisation identifiés lors de la note de caractérisation de la V.U.E. : 

  • Conforter la composition patrimoniale et paysagère : préserver les grands équilibres du paysage fluvial, conforter les activités agricoles, agropastorales et forestiers, développer les cultures spécialisées ;
  • Révéler le caractère du lieu : entretenir les vues, perspectives et co-visibilités remarquables, valoriser les itinéraires paysagers, qualifier les abords de sites patrimoniaux, qualifier les entrées de villes et de villages ;
  • Qualifier les usages contemporains : l’adaptation des rives du fleuve aux usages de loisirs, la réappropriation résidentielle et économique des espaces troglodytiques, la compatibilité avec les compositions urbaines et architecturales existantes ;
  • Contribuer au renouvellement du territoire : les nouveaux projets d’urbanisme, les impacts paysagers du changement climatique.

Document d'orientations et d'objectifs   

http://www.grand-saumurois.fr/amenager/loireunesco  

http://www.grand-saumurois.fr/scot  

   

Expériences liées

Le SCoT et le Plan de Paysage du Blaisois

2012 - 2016

Le syndicat intercommunal de l'agglomération blaisoise (SIAB) a fait le pari...

Read more

Voir plus