Les prairies du corridor endigué du Saumurois

Publié le 15 décembre 2016

Une valorisation du territoire par l’élevage

La ligne directrice du projet, lancé en 2009, concerne la reconquête de l’espace prairial inondable, en phase de fermeture paysagère, du lit endigué de la Loire par l’élevage herbager. Actuellement, le territoire du projet concerne 1100ha sur une longueur de 16km dans l’agglomération saumuroise.

Mise en œuvre

Un diagnostic

Entre 2009 et 2012 plusieurs études ont été réalisées pour consolider le projet : Enquêtes auprès des éleveurs pour connaitre les pratiques courantes, évaluation de la qualité des haies, évaluation des potentialités fourragères des prairies, cartographie du territoire : exploitation, propriétaire, utilisations des sols croisés avec les enjeux identifiés etc. Ces études ont permis d’établir un plan d’action.  

Le plan d’actions

Le plan d'actions 2013/2015 porte sur cinq thématiques majeures : Améliorer de la gestion des prairies, préserver et conforter les exploitations, restaurer des boires, mettre en place une gestion concertée de l’espace (dont l’association foncière) et valoriser les produits.  

La mise en place d’une association foncière pastorale

Sa mise en place pour gérer le site est en cours. L’objectif est de faciliter la location des prairies aux éleveurs pour compenser le morcellement cadastral du territoire. Entre autres, cette association permettra aux membres de trouver des financements à divers projets d’aménagement et d’entretien.   

Les plus-values

Un projet ayant une vision globale sur la gestion d’un site et prenant en compte à la fois les enjeux environnementaux, hydrauliques, économiques et paysagers.  

L’entretien des espaces par pâturage permet de contrôler les dynamiques végétales et de lutter contre la fermeture paysagère.    

De nombreux exploitants ont contractualisé des mesures agri-environnementales (non-utilisation des produits phytosanitaires, limitation sévère de l’usage des engrais, fauche tardive, etc.).  

La reproductibilité des actions menées.  

Une favorisation à l'installation pour les nouveaux agriculteurs et une valorisation des produits.