Disparition de François Beaudouin

Publié le 17 mai 2013 - Mis à jour le 10 juin 2013
Cet article date d'il y a plus de 6 ans

Conservateur honoraire du musée d’intérêt national de la batellerie de Conflans-Sainte-Honorine, François Beaudouin est décédé le 5 mai 2013 à l’âge de 84 ans. Père de l’archéologie nautique fluviale, ses activités de recherche ont notamment permis une meilleure connaissance des bateaux de Loire, jusqu’aux premières pirogues monoxyles.

François Beaudouin a d’abord navigué en mer avant de devenir conservateur du musée de la batellerie à sa création en 1968 et ce jusqu’en 1994

Il a produit plusieurs études et monographies précieuses sur les bateaux de Loire, dont « Le Chaland de Loire » dès 1983. Il a aussi largement contribué à des chantiers de reconstitution de bateaux ligériens anciens : le chaland « La Monjeannaise » (1989 à Montjean-sur-Loire) et le scute médiéval (2007 à Savonnières). 

La Mission Val de Loire l’avait convié à tenir la conférence inaugurale du prologue de la Remontée du sel en 2007 à l’Hôtel de région à Nantes. Elle suivait attentivement un dernier projet qui visait à la publication d’un ouvrage de synthèse de ses travaux sur les anciens bateaux de la Loire

De nombreux bateliers sont venus avec leur bateau rendre un dernier  hommage à François Beaudouin qui a été inhumé au Fresnes (44) où il était venu s’installer à sa retraite. 

Sur le web :

François Beaudouin lors du prologue de la Remontée du sel en 2007.