Evaluation socio-économique des paysages et des patrimoines

Publié le 07 mars 2017 - Mis à jour le 23 juin 2017
Cet article date d'il y a plus de 2 ans

L’étude a pour objet d’intégrer, dans l’évaluation de la valeur socio-économique des paysages, la dimension de perception de bien-être de ceux qui y vivent. Le travail de terrain de cette étude est achevé sur le premier site à l’est du département du Loiret en région Centre-Val de Loire, et va débuter sur le second site à l’est d’Angers en région Pays de la Loire, tous deux situés dans le site UNESCO du Val de Loire. Imaginée par le Conseil scientifique et professionnel de la Mission Val de Loire, cette étude réalisée avec un consortium scientifique a débuté au printemps 2016. Elle bénéficie du soutien de fonds FEDER.

Observation et enquête

L’étude a débuté par une observation du site du Loiret et l’identification des personnes ressources pour les entretiens et le recueil des données d’urbanisme. 

Collecte et analyse des données

Parallèlement, un recueil des données sur l’agriculture, les entreprises, le développement urbain, la démographie a permis la réalisation de cartes permettant de traduire l’évolution des paysages des communes. L’interprétation des cartes croisée avec l’examen de l’ortho-photographie aérienne et les photographies prises sur le terrain permettra d’évaluer les transformations des paysages depuis 1988. 

Entretiens, parcours et ateliers

33 entretiens guidés d’environ en moyenne 1 heure voire 1 heure½ ont été réalisés. Ils font ressortir une bonne perception du bien-être alors que le mal-être est plus difficile à exprimer. Le bien-être est davantage associé à la vue de la Loire, notamment via les parcours de la Loire à vélo, à des sites singuliers du secteur ou à d’autres facteurs comme l’emploi, le niveau d’éducation ou la présence de monuments historiques comme le château de Sully. 

Ils ont permis de réaliser des cartes de perception du bien-être qui pourront être comparées aux évolutions des paysages et du patrimoine identifiées, en partant du postulat que le paysage est un produit de l’économie et que ses évolutions sont le résultat de celles des activités économiques. 

Le 4 novembre 2016, un parcours a rassemblé les personnes interrogées lors des entretiens et des acteurs clés du territoire concerné pour une lecture collective des paysages. Ce moment a permis de partager et de confronter les représentations que ces divers acteurs se font des paysages et du patrimoine sur les sites mêmes. 

A la suite du parcours, une synthèse a été réalisée et partagée à l’occasion d’un atelier le 26 janvier 2017, organisé pour recueillir les avis des participants sur les orientations des activités économiques qui modifient les paysages et le patrimoine et qui procurent plus ou moins du bien-être ou du mal-être et commencer à identifier des critères permettant d’analyser ces perceptions. Lors de cet atelier, la vidéo réalisée lors du parcours a été présentée pour faire réagir les participants. 

Poursuite du projet

Le travail d’analyse et d’enquête débute sur le site du Maine-et-Loire en mars 2017. 

A partir des enseignements du terrain s’engagera le travail sur les indicateurs par les laboratoires de recherche, dont les résultats seront restitués aux élus des communes concernées et seront valorisées à travers les actions d’information et d’échange que la Mission Val-de-Loire met en place avec les acteurs du territoire. 

Partenaires

Le consortium scientifique qui accompagne la Mission Val de Loire est composé des : 

  • laboratoire Citères de l’Université de Tours
  • laboratoire LADYSS du CNRS et des Universités de Paris1, 7, 8 et 10
  • CEMOTEV, laboratoire de l’Université de Saint-Quentin-en-Yvelines
  • l’Association Passeurs, qui a en charge des entretiens et les parcours et ateliers en collaboration avec les chercheurs et les membres impliqués de la Mission Val-de-Loire

Sites d’étude

Les communes concernées par l’étude : 

  • Site du Loiret (Région Centre-Val de Loire : Châteauneuf-sur-Loire, Germigny-des-Prés, Guilly, Ouvrouer-les-Champs, Saint-Benoît-sur-Loire, Saint-Père-sur-Loire, Sigloy, Sully-sur-Loire.
  • Site du Maine-et-Loire : Trélazé, La Bohalle, Brain-sur-l'Authion, Corné, La Daguenière et Saint-Mathurin-sur-Loire, St-Rémy-la-Varenne, Blaison-Gohier, St-Jean-des-Mauvrets, St-Sulpice-sur-Loire.
Crédit schémas : Association Passeurs

Voir aussi...