La création de l’Institut International Fleuves et Patrimoine

Publié le 26 avril 2004 - Mis à jour le 22 décembre 2010
Cet article date d'il y a plus de 15 ans

Fruit de réflexions conduites dès 2001, la création sous l’égide de l’UNESCO de l’Institut International Fleuves et Patrimoine s’inscrit dans une double dimension locale et mondiale.

Objectif
 

L’Institut International Fleuves et Patrimoine a pour objet, sous l’égide de l’ UNESCO, de mobiliser le potentiel de recherche et de formation des universités du Val de Loire et des établissements de formation et/ou de recherche et d’ingénierie implantés sur le site ou en périphérie. Il s’agit de participer à l’effort global de sauvegarde, de gestion et de valorisation du patrimoine naturel et culturel des corridors fluviaux.

 
Dans ce cadre général, l’Institut se fixe quatre missions essentielles :
 
- Identifier et constituer une offre de formation spécifique initiale et continue
- Monter des projets d’ingénierie et de recherche, notamment au bénéfice de pays en voie de développement
- Inciter et soutenir la recherche académique ou finalisée
- Valoriser et capitaliser les travaux
 
Missions et activités
 
Capitaliser, diffuser et valoriser la recherche et les projets
 
L’Institut a pour mission de capitaliser, diffuser et valoriser la recherche et les projets. Il s’agit d’assurer une large diffusion des travaux, projets, pratiques et usages existants afin d’en favoriser le développement et l’accès.
 
Il s’agit notamment de :
  • Publier et diffuser des travaux existants
  • Identifier et valoriser les travaux de recherche, les formations, les projets innovants
  • Organiser des événements à destination des spécialistes mais aussi des publics non spécialisés impliqués dans des actions de conservation et de sauvegarde du patrimoine. 
Inciter, valoriser la recherche et la conduite de projets
 
L’Institut soutient activement des projets de gestion du patrimoine à travers trois types d’actions :
 
  • L’encouragement à l’échange à travers l’octroi de bourses internationales. Il s’agit d’accueillir de jeunes chercheurs étrangers et d’encourager de jeunes Français à poursuivre leurs recherches à l’étranger. Les meilleurs travaux seront récompensés par des prix et diffusés.
  • L’accueil en résidence de professeurs et de chercheurs étrangers qui participent à l’encadrement de la recherche, donnent des cours et conférences, conduisent des travaux de recherche.
  • L’aide au montage de projets qui sont de deux types :
    • Le montage de projets dans les pays en voie de développement
    • Les projets de recherche notamment pluridisciplinaires et transnationaux.
 
Rassembler des compétences scientifiques et techniques
 
Ce rassemblement de compétences se constitue de :
  • nombreuses équipes scientifiques attachées aux établissements d’enseignement supérieur et de recherche 
  • services d’ingénierie des établissements industriels publics et privés
  • services techniques des collectivités territoriales
  • diverses associations spécialisées.
Il a pour but de favoriser le développement des études fondamentales ou appliquées sur les thèmes suivants :
  • Gestion des risques
  • navigabilité, écologie fluviale
  • pollution
  • maintien de la biodiversité hydrologie
  • ressources en eau
  • recherche archéologique, et ethnographique
  • agronomie
  • urbanisme
  • équipement
  • archéologie industrielle
  • aménagement
  • valorisation et gestion patrimoniale
  • développement touristique

 
 
Une offre de formation originale
 
Ces formations, proposées sous la forme de « parcours » spécifiques, doivent être mis en place dès la rentrée 2005.
 
L’Institut propose une sélection de cursus de haut niveau (Master, Bac+5) créés par les établissements partenaires. Les diplômes sont délivrés par les universités membres.  Ils sont accessibles sur dossier à des étudiants de Bac+3 ou Bac+4. Ils sont particulièrement adaptés à un public international désirant suivre une formation dans les domaines couverts par la thématique Fleuve et Patrimoine :
  
  • Connaissance des milieux et des paysages
  • Conservation, préservation, restauration du patrimoine
  • Gestion et valorisation touristique, économique et culturelles
 
Ces formations sont ouvertes au titre de la formation initiale et continue.
 
Les cursus sont proposés dans les secteurs suivants :
 
  •  Fonctionnement et ingénierie des systèmes fluviaux
  •   Ecologie des milieux d’eau douce – gestion de la biodiversité
  • Aménagement et gestion des espaces naturels
  • Gestion locale des éléments patrimoniaux
  • Valorisation touristique du patrimoine
 
Chacune des spécialités de la thématique est offerte dans une ou plusieurs des 4 villes universitaires ligériennes.
 
 
Calendrier
 
La mise en place de l’Institut International Fleuves et Patrimoine est prévue pour 2005.
 
L’offre de formation sera proposée dès la rentrée 2005.
 
 
Partenaires

Les principaux partenaires de l’Institut sont les suivants :
 
La Région Centre 
La Région Pays de la Loire 
L’ UNESCO                           
L’Université d’Orléans
L’Université de Tours
L’Université d’Angers
L’Université Catholique de l’Ouest à Angers
L’Université de Nantes Les priorités d'action