Lagons de Nouvelle-Calédonie [Notre patrimoine]

Publié le 08 janvier 2019 - Mis à jour le 30 janvier 2019
Cet article date d'il y a 11 mois

Ce bien en série est composé de six zones marines représentant l’ensemble de la diversité des récifs et écosystèmes associés de cet archipel français du Pacifique Sud, un des trois systèmes récifaux les plus vastes du monde.

Ces sites sont d’une beauté extraordinaire. On y trouve une diversité exceptionnelle d’espèces de coraux et de poissons, ainsi qu’un continuum d’habitats allant des mangroves aux herbiers et caractérisé par une panoplie de structures récifales parmi les plus diversifiées de la planète. 

Les lagons et récifs coralliens de Nouvelle-Calédonie abritent des écosystèmes intacts peuplés d'une biodiversité marine exceptionnelle, composée de populations saines de grands prédateurs et d’un nombre considérable de différents poissons de grande taille. 

Ils offrent un habitat pour plusieurs espèces marines emblématiques ou en danger, comme les tortues, les baleines ou les dugongs, ces derniers constituant la troisième population mondiale. 

En 2018, de nombreuses manifestations ont eu lieu toute l'année pour célébrer le 10e anniversaire de l'inscription des Lagons de Calédonie sur la Liste du patrimoine mondial. 

Source : UNESCO – Centre du patrimoine mondial CC-BY-SA IGO 3.0 - https://whc.unesco.org/fr/list/1115/  

Les falaises de Lekini sur l'île d'Ouvéa
Piard Clément (CC BY-SA 3.0, Wikimedia Commons)