Les lycéens préservent le peuplier noir

Publié le 14 janvier 2016 - Mis à jour le 22 janvier 2016
Cet article date d'il y a plus de 3 ans

Cette année, les élèves du Lycée Angers Le Fresne s’implique dans la restauration du peuplier noir ligérien, dans le cadre d'un appel à projet national, BIODIVEA, visant à développer la biodiversité dans les exploitations agricoles des lycées, dans lequel s’est engagé l’établissement en 2012. Le projet concernait également la conservation de variétés locales de pommes et poires.

Depuis la rentrée scolaire, c’est l’approche moléculaire qui est privilégiée avec la caractérisation génotypique des peupliers recensés, prélevés à proximité de l’établissement car supposés indigènes et aujourd’hui élevés en pépinière. Ce travail de validation génétique est rendu possible grâce à un programme porté par l’école de l’ADN, Génome à l’école, pour lequel l’établissement a candidaté et a été retenu avec onze autres établissements en France.  

  

Après séquençage au Génescope les élèves participeront à l’analyse des résultats avec comme objectif final de s’assurer que les cultivars de peupliers mis en collection en vue de la restauration de la population, aient bien les caractères recherchés.  

  

La réalisation avec l’INRA d’Orléans d’une publication scientifique sur le peuplier noir devrait couronner ce projet ambitieux.  

  

Ces actions, inscrites dans le plan biodiversité d’Angers Loire Métropole, ont été conduites en partenariat avec l'INRA d’Orléans, l'Office National des Forêts avec la pépinière nationale de ressources forestières de Guéméné-Penfao et l'Association des Croqueurs de Pommes de l’Anjou. 

Sur le web :

Crédit photo : Lycée Angers Le Fresne