Les traces urbaines de l’exploitation ardoisière

Publié le 23 octobre 2015 - Mis à jour le 05 novembre 2015
Cet article date d'il y a plus de 7 ans

Le musée numérique de Trélazé souhaite conserver, animer et valoriser le patrimoine de la commune et faire vivre son histoire ouvrière encore très présente dans les mémoires. Une nouvelle exposition, évolutive dans le temps, retrace comment l’ardoise et son exploitation multi-séculaire ont véritablement forgé l’urbanisme de Trélazé.

L’exposition présente 

  • des cartes évolutives illustrant la ville à trois époques différentes, avec des informations complémentaires sur certains lieux (visuels, textes ou témoignages audio/vidéo)
  • des textes et des documents d'archives
  • des visuels et des témoignages audio et/ou vidéo d’habitants de Trélazé
  • des repères chronologiques liés à l’histoire ardoisière de la ville
  • une bibliographie

Sur le web :

Le Musée de l’ardoise à Trélazé possède sur son site classé les vestiges d’un moulin éolien d’exhaure. Le moulin dit de l’Union, bâti durant la première moitié du XIXe siècle, reste aujourd’hui le seul exemplaire de France à vocation d’exhaure.
Une souscription est lancée avec la Fondation du patrimoine pour sa restauration. 

Actualités

© David Darrault

25/01/2023

"Levées vous !"

Avec cette série en quatre épisodes, la Mission Val de Loire propose de reprendre le chemin des levées, des premières occupations humaines dans le Val...

13/01/2023

La Rabouilleuse - École de Loire recrute un·e pilote / animateur·trice nature

La Rabouilleuse Ecole-de-Loire est une association d’éducation à l’environnement et d’éducation populaire. Ses activités-balades en bateau, animations,...

15/12/2022

L’année 2022 en Val de Loire patrimoine mondial

L’année 2022 s’achève. C’est l’occasion de partager avec vous un bilan (loin d’être exhaustif) des actions de la Mission en faveur de l'inscription...