Les traces urbaines de l’exploitation ardoisière

Publié le 23 octobre 2015 - Mis à jour le 05 novembre 2015
Cet article date d'il y a plus de 5 ans

Le musée numérique de Trélazé souhaite conserver, animer et valoriser le patrimoine de la commune et faire vivre son histoire ouvrière encore très présente dans les mémoires. Une nouvelle exposition, évolutive dans le temps, retrace comment l’ardoise et son exploitation multi-séculaire ont véritablement forgé l’urbanisme de Trélazé.

L’exposition présente 

  • des cartes évolutives illustrant la ville à trois époques différentes, avec des informations complémentaires sur certains lieux (visuels, textes ou témoignages audio/vidéo)
  • des textes et des documents d'archives
  • des visuels et des témoignages audio et/ou vidéo d’habitants de Trélazé
  • des repères chronologiques liés à l’histoire ardoisière de la ville
  • une bibliographie

Sur le web :

Le Musée de l’ardoise à Trélazé possède sur son site classé les vestiges d’un moulin éolien d’exhaure. Le moulin dit de l’Union, bâti durant la première moitié du XIXe siècle, reste aujourd’hui le seul exemplaire de France à vocation d’exhaure.
Une souscription est lancée avec la Fondation du patrimoine pour sa restauration. 

Actualités

© ABFPM / Olivier Sampson

29/07/2021

Le petit illustré du patrimoine mondial

Alors que démarre la 44e session du Comité du patrimoine mondial, l’ABFPM dévoile un nouvel outil de médiation destiné à tous : le Petit illustré...

29/07/2021

Festival de Loire 2021

La 10e édition du festival de Loire se tiendra du 22 au 26 septembre à Orléans. Ce grand rassemblement de marine fluviale célèbre tous les 2 ans la...

29/07/2021

Les assemblées de Loire

Poursuivant le travail initié avec le parlement de Loire, "Les assemblées de Loire" est un événement public porté par le POLAU-pôle arts & urbanisme...