Récits de Loire et installations artistiques à La Colombière pour les JEP 2018

Publié le 10 septembre 2018 - Mis à jour le 26 octobre 2018
Cet article date d'il y a 3 mois

La Colombière, lieu de création et résidence d’artistes à Chênehutte-Trèves-Cunault (Gennes-Val de Loire), ouvre ses portes à l’occasion des Journées européennes du patrimoine (JEP), pour découvrir les productions de Déborah Aubert et Ladislas Combeuil, en résidence durant l'été.

Au cours de sa résidence, Ladislas Combeuil, plasticien et sculpteur, a fait le choix d’investir l’espace de la Colombière et son jardin en terrasses qui domine la Loire et son panorama. Ses installations et dispositifs redonnent ainsi vie à cet élégant jardin, en dialoguant avec le fleuve, en faisant appel à des matériaux parfois inhabituels et des formes toujours contemporaines. Ce lieu qui fut sans doute celui de l’inspiration de Gustave Pimienta redevient ainsi un jardin d’artiste. 

Pour les JEP, Déborah Aubert, paysagiste DPLG et plasticienne, propose au public de découvrir des récits d’habitants. À partir de la question du rapport quotidien entretenu par ceux-ci avec la Loire, elle retranscrit les témoignages recueillis en les mettant en perspective avec différentes expressions associant peintures, textes et cartographies, mettant ainsi en place une forme de « portrait sensible » du territoire et rendant ainsi compte du rapport des riverains avec leur fleuve. 

Informations pratiques : 

Pour en savoir plus sur la résidence : https://www.valdeloire.org/Actualites/Articles/Tous/Appel-a-candidature-4e-residence-d-artiste-a-La-Colombiere  

La Résidence d'artiste de La Colombière résulte d'un partenariat entre l’Institut de France, la Mission Val de Loire et la commune de Gennes-Val-de-Loire (Maine-et-Loire). Elle a pour objet de proposer une résidence de création consacrée au paysage culturel du Val de Loire et à ses représentations.