Retour sur la table ronde "Franchir la Loire" du 14 octobre 2022

Publié le 19 octobre 2022 - Mis à jour le 24 novembre 2022

Retour sur la rencontre du 14 octobre 2022, organisée par la DRAC des Pays de la Loire et la Mission Val de Loire à l’abbaye de Saint-Florent-le-Vieil, qui invitait à réfléchir aux enjeux de préservation des ponts de Loire.

La rencontre du 14 octobre, animée par Anne-Françoise Hector, architecte des bâtiments de France au sein de l'Udap du Maine-et-Loire, est venue conclure, ou plutôt prolonger, les quatre émissions audios "Franchir la Loire" diffusées en 2021. 

Le hameau des Lombardières vu au travers de la structure métallique du pont du même nom, qui relie la vallée de Rochefort à l’île de Béhuard. – © Thierry DEGEN
  • Actualités
  • Articles

Les ponts constituent un motif emblématique du paysage exceptionnel du Val de Loire, reconnu au niveau international. Dans le but de mieux connaître, préserver et mettre en valeur ce patrimoine remarquable, la DRAC des Pays de Loire et la Mission Val de Loire créent l’émission « Franchir la Loire », disponible en podcast.

Les prises de paroles de cet après-midi visaient à cerner les enjeux permettant de faire converger protection du patrimoine et développement des territoires et des nouvelles mobilités. 

Restitution de 2 études typologiques des ponts de Loire

L’après-midi s’est ouverte par la restitution des deux études typologiques des ponts de Loire, l’une portant sur la partie de la Loire en Anjou située dans le périmètre du Val de Loire Unesco, menée par la Conservation départementale du patrimoine du Maine-et-Loire ; l’autre prolongeant cette étude entre Chalonnes-sur-Loire et Saint-Nazaire, réalisée par l’Agence Paume. 

  • Ressources
  • Bibliographie et documents

Ce Diagnostic du patrimoine, édité par la Conservation départementale du patrimoine de Maine-et-Loire en mars 2022, est la restitution d'une étude historique et typologique des ponts de la Loire, entre Montsoreau et Chalonnes-sur-Loire.
  • Ressources
  • Bibliographie et documents

Commanditée par la DRAC des Pays de la Loire, cette étude réalisée par l'agence Paume, porte sur la totalité des ponts construits sur la Loire (tous ses bras), en aval de Chalonnes-sur-Loire. L’analyse ne se borne pas uniquement aux ponts pour eux-mêmes, mais les contextualise dans un paysage, un territoire.

Regards croisés sur les ponts de Loire

La deuxième partie de l'après-midi était consacrée à une table ronde animée par le journaliste Guillaume Mézière, qui a participé à l’élaboration des podcasts « Franchir la Loire ». Elle s'est ouverte avec Yann Semler-Collery, vice-président du Conseil départemental du Maine-et-Loire chargé de la culture et du patrimoine. 

Le département du Maine-et-Loire abrite plus de 950 ponts et ouvrages d’art pour lesquels le Conseil départemental identifie trois enjeux : 

  • un enjeu technique lié à l’entretien des ponts. C’est la première mission du Département concernant ces ouvrages, une mission en continu, avec un bilan de santé de chaque pont environ tous les trois ans.
  • un enjeu d’usage également, puisque les mobilités évoluent et que les ponts routiers vont devoir suivre cette évolution. Le Département mène actuellement une étude pour identifier les ponts ayant un fort potentiel pour le développement des mobilités douces.
  • un enjeu patrimonial, enfin, car ces ponts sont les maillons d’une histoire longue qu’il faut connaître et transmettre aux générations futures. Les travaux d’entretien assurés par le Département doivent s’inscrire dans cette histoire. En cela, l’étude présentée par la Conservation départementale du Maine-et-Loire est un outil permettant d’y répondre.

Il ne faut pas non plus oublier l’aspect financier de l’entretien des ponts, car ce sont souvent des opérations très lourdes qui engagent les collectivités sur plusieurs années. 

Pour illustrer ces enjeux, M. Semler-Collery s’est appuyé sur l’exemple du pont d’Ingrandes-sur-Loire qui a fait l’objet, entre décembre 2021 et juillet 2022, d’un important chantier de rénovation (3 M€) qui a été l’occasion d’aménager une double circulation voiture-vélo. 

Gabriel Turquet de Beauregard, chef de l’unité départementale de l’architecture et du patrimoine (Udap) du Maine-et-Loire a salué les études présentées qui permettent de poser la valeur des ponts dans le paysage ligérien — valeur qui dépasse la simple portée utilitaire de ces ouvrages — et de partager un socle de connaissances entre l’ensemble des acteurs du patrimoine (collectivités, citoyens, entreprises de restauration, etc.). Il a indiqué que, lors de travaux d’entretien ou de rénovation, les aspects sécuritaires et techniques étaient largement prioritaires, et qu’il fallait, pour pouvoir prendre en compte d’autres notions (patrimoniale, paysagère, architecturale…), enclencher des discussions le plus en amont possible du chantier. 

Bruno Marmiroli, directeur de la Mission Val de Loire, a posé les enjeux liés aux ponts dans un paysage culturel reconnu par l’Unesco. Les ponts de la Loire font partie intégrante des paysages ligériens et sont une des composantes de l’inscription du Val de Loire au patrimoine mondial. Ce sont aussi des points de vue particuliers, où l’on peut observer le paysage depuis le fleuve. Ils témoignent d’une forme de culture ligérienne, des ponts médiévaux qui ont quasiment tous disparu aux ponts plus modernes construits jusqu’à la toute fin du XXe siècle. Pour autant, la construction de nouvelles infrastructures (déviation et pont de Jargeau, passerelle à Blois) posent un certain nombre de questions sur l’intégrité paysagère du Val de Loire Unesco. Certains ponts s’inscrivent dans un continuum historique concernant la géographie des paysages ligériens, quand d’autres sont des créations ex nihilo qui vont transformer en profondeur le territoire sur lequel ils s’implantent. Si la Mission Val de Loire n’a pas de pouvoir régalien pour interdire ou autoriser tel ou tel chantier, elle accompagne les collectivités dans la prise en compte des fondements et valeurs de l’inscription Unesco du territoire ligérien. 

La photographie au service des ponts de Loire

L’après-midi s’est poursuivie avec la présentation des travaux photographiques réalisés par Armelle Maugin pour l’étude typologique et historique des ponts de Loire du Val de Loire Unesco en Anjou, et ceux de Thierry Degen pour les six panneaux ajoutés en 2021 à l’exposition « Franchir » conçue par la Mission Val de Loire en 2014. 

  • Ressources
  • Expositions itinérantes

Cette exposition s’intéresse aux différents moyens de traverser le fleuve et à leur histoire. Braver les dangers et les difficultés pour passer de l’autre côté a toujours été une nécessité. Les populations riveraines, les commerçants et les voyageurs s’aventuraient sur le fleuve en utilisant les gués, les bacs et les passeurs. Les ponts furent longtemps rares à enjamber la Loire.

La rencontre s’est terminée par la remise des prix du concours photographique « Les ponts de Loire dans tous leurs états », organisée par la DRAC des Pays de la Loire, en partenariat avec l’association Igers Anjou et la Mission Val de Loire. 

  • Actualités
  • Articles

La DRAC Pays de la Loire et l'association Igers Anjou, en partenariat avec la Mission Val de Loire, ont remis le 14 octobre à Saint-Florent-le-Vieil, lors du colloque "Franchir la Loire", les prix du concours photo Instagram sur les ponts de Loire. À cette occasion a été dévoilé le panneau complétant l'exposition "Franchir" déjà existante, avec les photographies des lauréats.

Cette table ronde a été proposée par la direction régionale des affaires culturelles (DRAC) des Pays de la Loire (unité départementale de l'architecture et du patrimoine du Maine-et-Loire) et la Mission Val de Loire, en partenariat avec le service de la conservation départementale du patrimoine du Maine-et-Loire et la direction des archives départementales du Maine-et-Loire. 

Actualités

Illustration de la typographie "Faune" créée par Alice Savoie.
Alice Savoie

24/11/2022

Caractères de Loire

En partant de l’évocation de l’histoire de l’imprimerie MAME, cité de la création et de l’innovation, nous vous proposons de découvrir le métier...

Montsoreau. Licence CC by-bc-sa Francis Vautier / Mission Val de Loire
Licence CC by-bc-sa Francis Vautier / Mission Val de Loire

28/10/2022

Les coulisses de l'inscription du Val de Loire

Le Val de Loire est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis le 30 novembre 2000. Mais quelle est cette histoire ? Nous avions envie de vous...