L'étude d'impact patrimonial

Publié le 15 novembre 2018 - Mis à jour le 16 novembre 2018

L’objet de l’étude est de mesurer l’étendue des modifications que le projet va entraîner et de démontrer objectivement si le projet est compatible avec l’objectif de préservation de la V.U.E. Elle doit répondre aux questions suivantes : Quels sont les éléments constitutifs de la V.U.E. du Bien risquant d’être impactés ? Quelles sont les modifications induites par le projet ? Les impacts négatifs peuvent-ils être évités, réduits, voire compensés et comment ?

À savoir....

  • L' étude d'impact patrimonial en quelques mots
  • L’étude peut concerner un aménagement dans le périmètre du site Unesco ou dans celui des abords appelé « zone tampon ».
  • Une méthode a été élaborée en 2010 par ICOMOS (à la demande du Centre du patrimoine mondial).

Plus de  

90%  

des collectivités locales du Val de Loire se sont engagées à prendre en compte le patrimoine mondial dans leurs documents d'urbanisme 

Expériences liées

Comment faire ?

  • Faire appel à un bureau d’études spécialisé, répondant à un cahier des charges dont le contenu reprend la méthode recommandée par ICOMOS ;
  • Mener la concertation avec les parties prenantes au projet le plus en amont possible et notamment, faire valider par les parties prenantes les différentes étapes, notamment celle qui définit l’étendue de l’étude, l’implication de chaque partie dans la réalisation de cette étude et les compétences des experts recherchés ;
  • Établir un diagnostic de la V.U.E le plus exhaustif possible en intégrant les études historiques et géographique, les visites de sites, les points de vue et de séquences signifiantes, la modélisation du relief et des co-visibilités. Toutes les formes d’études, de l’analyse scientifique à l’enregistrement oral de témoignages et aux technologies 3D, peuvent être utiles ;
  • Une collaboration entre les services de la collectivité, les services instructeurs (DREAL, DRAC) et la Mission Val de Lorie patrimoine mondial est souhaitable pour faciliter la réalisation de l’étude.