Le projet patrimonial

Publié le 15 novembre 2018 - Mis à jour le 20 novembre 2018

Fabriquer du projet avec le patrimoine, c’est avant tout apporter une réponse dialoguant avec le caractère et la singularité du site. Le patrimoine témoigne de l’histoire des usages et de la succession des formes de l’occupation du lieu. Sa (re)connaissance est un atout pour une qualité d’adaptation du lieu aux usages actuels et futurs.

À savoir....

  • Pour concevoir un projet prenant en compte la V.U.E., il faut :
    • identifier les permanences de composition patrimoniale du lieu ;
    • composer avec les échelles de perception : le projet relève-t-il du grand paysage, de la monumentalité, de l'échelle domestique ou de l'effacement ? 
    • définir un parti intégrant les règles de conception du projet : modes d’implantation, perspectives, typologie des espaces et des volumes, composition des façades, type de matériaux ainsi que les lignes-forces du paysage, la qualité des espaces, le renforcement des axes de perspective, l’entrée dans le site...
  • Cette démarche de projet suppose un diagnostic patrimonial, préalable et partagé entre les parties prenantes, maîtrise d’ouvrage et partenaires, concepteurs et usagers et un parti fondé sur des choix de valorisation patrimoniale prenant en compte les périmètres et règles de protection et les attendus socio-économiques de développement.

Plus de 

90% 

des collectivités locales du Val de Loire se sont engagées à prendre en compte le patrimoine mondial dans leurs documents d'urbanisme 

Expériences liées

Aménager le « cœur de ville-Loire » de Blois

2012 - 2017

L'aménagement du « centre-ville Loire » réinvente la centralité de la ville,...

Read more

La Grange - Centre culturel de Luynes

2008 - 2016

La ville de Luynes a ouvert un centre culturel dans la Grange de l’ancien hôp...

Read more

La chapelle Saint-Libert

2011 - 2015

Le 13 mai 2016, a été inaugurée à Tours l'ancienne chapelle Saint-Libert rest...

Read more

Comment faire ?

  • Un périmètre d’étude opérationnel suffisamment large pour prendre en compte la diversité des attentes exprimées et les différentes échelles de compréhension de la V.U.E.
  • Un diagnostic complet
    • Inventaire des périmètres de protection des espaces protégés au titre du patrimoine naturel et/ou culturel ainsi qu’au titre de l’exposition aux risques naturels d’inondation (prairies alluviales) et d’éboulement (rives à proximité de coteaux troglodytes) et des prescriptions afférentes
    • Diagnostic des caractéristiques historiques, environnementales et paysagères, notamment celles qui relèvent de la Valeur Universelle Exceptionnelle du site.
    • État de la propriété des lieux (le ou les propriétaires fonciers) et des délégations des compétences de gestion territoriale.
  • Une programmation précise
    • Quantification des objectifs et identification des aménagements nécessaires  à la réalisation des objectifs, avec la prise en compte systématique de la réversibilité des équipements, obligatoires en zone inondable.