Anne de Bretagne

Publié le 13 avril 2017 - Mis à jour le 21 août 2017


Anne, la dernière duchesse de Bretagne (1477-1514), deux fois Reine de France, est une des femmes des plus illustres de l'histoire du pays. Elle fut une souveraine cultivée, déterminée, et très pieuse. Par ses mariages royaux la Bretagne est définitivement rattachée à la couronne de France. Cette reine exceptionnelle est pourtant fortement liée au Val de Loire.

Elle nait à Nantes, sacrée duchesse à Rennes en 1489 et mariée avec le roi Charles VIII à 14 ans au château de Langeais. Jeune reine elle vit à Amboise, mais rentre rapidement à Nantes suite à la mort accidentelle du roi pour rétablir la Chancellerie de Bretagne et sa « maison » de duchesse. En 1499 à Nantes elle se marie en secondes noces avec le nouveau roi Louis XII et elle s'installe à Blois.

De ses nombreux enfants seules deux filles ont survécu dont Claude de France, devenue reine en tant qu'épouse de François Ier.

Anne a fortement contribué à l'introduction de la Renaissance italienne dans le Val de Loire et au-delà en France. Son mécénat artistique témoigne de son goût raffiné et de son attachement aux beaux-arts, à l'architecture et à la littérature. En tant que duchesse elle dirige avec détermination son domaine, dont elle a réussi à préserver les privilèges et exemptions.

À sa mort son corps fut enterré à la basilique Saint-Denis, et l'écrin d'or contenant son cœur a rejoint son père dans son tombeau à Nantes.