Amboise, la ville et le château

Publié le 13 avril 2017 - Mis à jour le 21 août 2017

Les traces de la présence royale aux XVe et XVe siècles.


 Amboise, la ville et le château

À la confluence de la Loire et de l’Amasse, la ville d’Amboise occupe les deux rives du fleuve et se niche entre deux coteaux.


On y a retrouvé les vestiges d’une occupation humaine préhistorique. Les Gallo-Romains y créent une ville haute et au Moyen-Âge, les seigneurs d’Amboise construisent un château fort sur l’extrémité de l’éperon rocheux.


Située sur les grands axes nord-sud et est-ouest, la ville est une étape pour bon nombre de voyageurs et de pèlerins, comme en témoigne son riche passé agricole et industriel.


Ce qui frappe quand on voit Amboise, c’est la majesté de son château… Et c’est normal puisqu’il porte la marque royale.


C’est d’abord Charles VII qui, en 1434, confisque la ville au seigneur Louis d’Amboise : il l’accuse de complot contre lui et récupère également Montrichard.


Le château fortifié, entouré d’une forêt propice à la plaisance et à la chasse, devient résidence royale. Car le site d’Amboise a de nombreux atouts : on peut y contrôler le passage sur la Loire à la croisée des grands axes de circulation, la ville a d’ailleurs un port.


Sur son site bien sécurisé, le château devient la résidence privilégiée des enfants de la Couronne ; pour leur éducation, il compte également une librairie et une bibliothèque prestigieuse.


Premier exemple voulu par Charles VIII de l'inspiration italienne sur les bords de la Loire, le château traduit le passage progressif entre l'architecture gothique et Renaissance.


François 1er marque son passage en introduisant le concept de cour. Il accueille de nombreux artistes ainsi que Léonard de Vinci qu’il loge au Clos Lucé. La présence de la Cour à Amboise est alors un facteur d’aménagements urbains et d’embellissement.


Écouter