La ville de Blois

Publié le 13 avril 2017 - Mis à jour le 21 août 2017

Un amphithéâtre sur la Loire issu de plusieurs périodes de construction


 La ville de Blois

Quand vous arrivez en gare de Blois il n’y a plus cette délicieuse odeur de chocolat comme autrefois mais il reste le décor. L’actuel pôle universitaire occupe l’ancienne usine d’Auguste Poulain, cet enfant du pays a bien senti l’importance du train pour prendre son essor économique. Dès le milieu du XIXème, il s’installe près de la voie ferrée.


« Ca va un petit peu changer l’orientation de la ville puisqu’auparavant le premier axe d’échanges et commercial c’est la Loire. »


Emmanuelle Plumet, responsable du service Ville d’Art et d’Histoire de Blois.


« Et le chemin de fer qui est construit sur la plaine, puisqu’il n’y pas d’autre place, va changer un peu l’épicentre et c’est ça qui est intéressant dans l’urbanisme de Blois. C’est une ville qui est très accidentée, qui se love dans un vallon coincé entre deux éperons, un éperon surmonté par le château et l’autre par l’actuelle cathédrale Saint-Louis, c’est vraiment l’image d’un amphithéâtre sur la Loire, c’est assez impressionnant.
Et la ville finalement, c’est une agglomération de plusieurs époques, et souvent on dit de telle ou telle ville que c’est une ville renaissance, une ville médiévale. Quand on arrive à Blois on n’arrive pas à dire si c’est une ville médiévale, une ville renaissance ou une ville des temps modernes, parce que on ressent un peu toutes ces époques. Elles s’inscrivent aussi aujourd’hui, on a de la reconstruction des années 50. C’est vraiment à l’image du château en fait la ville. »


Comme un miroir de la ville, le château de Blois mélange lui aussi les styles.


«Dès le IXème siècle on va construire un très gros château médiéval ici, le comte de Blois est presque aussi puissant que le roi de France à cette époque. De ce passé glorieux du Moyen Age qui est très long puisqu’il va jusqu’au XIVème siècle, il nous reste la salle des Etats et la Tour du Foix. Et ensuite on a l’aile Louis XII, cette architecture de brique et de pierre qui date du tout début de la Renaissance. Ensuite on a l’aile François Ier où l’on voit l’éclosion de la Renaissance française. Et enfin on a cette aile classique bâtie pour Gaston d’Orléans, frère de Louis XIII. Le château de Blois, sa plus grande force, ce finalement pourquoi il faut aller le voir, c’est que c’est un excellent outil didactique et pédagogique pour comprendre tous les styles architecturaux qui se sont développés en Val de Loire. »


Écouter