Basilique royale de Cléry-Saint-André

Publié le 13 avril 2017 - Mis à jour le 21 août 2017


Installée sur la rive gauche de la Loire, la commune de Cléry-Saint-André se développe autour d’un lieu de pèlerinage abritant une sculpture miraculeuse de la Vierge à l’Enfant découverte en 1280.

Le volume impressionnant de la basilique Notre Dame domine toujours le paysage alentour. Après plusieurs constructions et démolitions l’actuelle basilique de style gothique flamboyant est élevée au cours du XVe siècle, sous Charles VII et Louis XI. Ce dernier l’a choisie comme lieu de son ultime repos.

L’édifice est élevé sur un plan en croix latine, et l’extérieur est dominé par le fin alignement des contreforts et arcs boutants. À l’intérieur le regard est porté par trois longues nefs et par des nervures élégantes qui accentuent sa verticalité. Sa luminosité est due à l’ensemble des grandes verrières ajourées, dont l’une date du XVIe siècle.

L’actuel monument funéraire de Louis XI et de sa femme Charlotte de Savoie est élevé en style classique en 1622. Sur les bas-côtés plusieurs chapelles privées fondées au XVIe siècle enrichissent l’intérieur de leurs décors sculptés. Il est peu connu que le cœur du roi Charles VIII fut enterré ici.

La collégiale devient chapelle royale au XVe siècle, église paroissiale en 1790, et restaurée au XIXe siècle avec la participation d’Eugène Viollet le Duc. Depuis 1894 elle porte le titre de basilique. Suite à Louis XI les souverains de France furent des « proto chanoines » de Notre Dame de Cléry, un titre aujourd’hui porté par le président de la République.