Cour-sur-Loire et le renouveau du bac

Publié le 13 avril 2017 - Mis à jour le 21 août 2017


Cour-sur-Loire se trouve quelques kilomètres à l'est de Ménars. Le village comprend l’église Saint Vincent du XIIe et du XVe avec ses vitraux Renaissance et son château du XVe siècle, tous les deux rénovés par le blésois Jacques Hurault, général des finances de Louis XII. Ses bâtiments des XVe et XVIe siècles se cachent souvent derrière de hauts murs en pierre.

Ce petit village vit à proximité immédiate du fleuve, sans levée pour l’en séparer. Les jardins installés ici créent un rapport harmonieux entre environnement naturel et habitat.

Autrefois deux ports fonctionnaient ici, l'un directement sur la Loire et l'autre en retrait, sur l'embouchure de la Tronne, dans le quartier du Vivier. Avant la construction d’un pont à Muides-sur-Loire en 1843, il n'existe aucun autre moyen de traverser entre Blois et Beaugency que le bac. Dans le port de Cour-sur-Loire un bac et un passeur servent aux passagers jusqu'aux années 1950.

Depuis l'été 2015, durant la belle saison, à l'initiative des « Marins du Port du Chambord », un bac fonctionne entre Cour sur-Loire et Montlivault. La traversée se fait en biais sur la Loire. Le port de Montlivault se trouvant en amont, il faut compter 15 minutes pour le rejoindre tandis que la descente ne dure que 5 minutes.

Le bac en usage est une toue à fond plat, comparable à celles qui circulaient autrefois. C’est aujourd’hui une offre à destination des piétons et des cyclistes de la Loire à vélo.