Le Château de Chambord

Publié le 13 avril 2017 - Mis à jour le 21 août 2017


Le Domaine National de Chambord est situé à quelques kilomètres seulement au sud de la Loire et de la voie ferrée dans une forêt giboyeuse et close.

Construit à partir de 1519, commandé par François Ier, il incarne son idéal de la Renaissance. Alliance d’un château à la française et d’un palais italien, l’origine de l’ensemble reste un mystère. Son plan régulier et son grand escalier à double révolution - une véritable prouesse architecturale - sont toutefois liés au génie de Léonard de Vinci qui travaille alors à l’automne de sa vie pour le jeune souverain.

Ce bâtiment richement orné porte d’innombrables symboles en référence au commanditaire, notamment le « F » couronné et la salamandre. La toiture hérissée de cheminées et de lucarnes lui confère une image irréelle. Le château est situé au milieu d’un endroit marécageux, dont l’assèchement et la canalisation sont également inspirés par l’artiste italien, qui était aussi ingénieur et hydraulicien.

Dans ce site parfait pour la chasse, le roi invite et loge ses invités dans des appartements de taille et de disposition égale, une révolution à l’époque. Sa cour ne séjourne pourtant que rarement dans cette « cité idéale ».

Le domaine est aujourd’hui propriété de l’Etat avec un territoire de 5 440 ha (l’équivalent de Paris « intra muros») Le château, en dehors de l’ameublement, a conservé la plus grande partie de sa disposition et de son décor Renaissance. La faune et la flore alentour bénéficient aussi d’une protection et d’une attention privilégiées.

Monument historique dès 1840, inscrit au patrimoine mondial par l’UNESCO depuis 1981, Chambord est un des monuments les plus visités de France.