Château de Cinq-Mars-la-Pile

Publié le 13 avril 2017 - Mis à jour le 28 août 2017

Une aventure politique lisible dans le paysage


 Château de Cinq-Mars-la-Pile

Une aventure politique lisible dans le paysage.


Au nord, non loin du clocher de Cinq Mars La Pile, deux tours rondes dominent le village ...et c’est tout ce qu’il reste d’un château détruit "à hauteur d'infamie" l’infâmie d’Henri Coiffier de Ruzé d’Effiat, marquis de Cinq Mars.


Sa vie a pourtant bien commencé... Grâce au soutien du Cardinal de Richelieu, le marquis est devenu Grand Ecuyer et surtout favori de Louis XIII ! Mais il a 20 ans ! Il est plein d’ambition et souffre de l’inconstance du Roi. Et voilà qu’il souhaite lui, simple marquis, épouser une princesse ! Mais Louis XIII - et donc Richelieu - lui refusent cette faveur. Blessé dans son orgueil, Cinq Mars décide alors de faire tomber Richelieu et -pourquoi pas -de l’assassiner... Pour un tel projet, il fait appel au grand spécialiste de la conspiration, le propre frère du Roi, Gaston d'Orléans. Leur plan consiste à s’appuyer sur l’Espagne à qui on promet un traité de paix et la restitution de quelques territoires.


Mais c’est sans compter sur les espions du Cardinal qui interceptent le pacte compromettant. Gaston d'Orléans s'en sort en dénonçant ses complices, mais Cinq-Mars et un autre conjuré sont jugés. Le 12 septembre 1642 à Lyon, ils sont décapités. Quand il y a crime de lèse-majesté, le déshonneur s'étend à toute la famille du coupable... et à ses biens. Le château de Cinq Mars est rasé alors qu’il n’est même pas la propriété du Marquis, mais celui de sa promise ! Quant aux deux tours médiévales épargnées, elles serviront de leçon : voilà ce qu’il advient à celui qui se heurte au Roi !


Écouter