Saumur : le château

Publié le 13 avril 2017 - Mis à jour le 28 août 2017

Un château essentiellement gothique, symbole d’une ville


 Saumur, le château

Un château essentiellement gothique symbole d'une ville.


Quand on aperçoit le château de Saumur il n’a pas l’air d’un château fort du XIIème siècle, et pourtant sa partie basse date de l’époque de Saint-Louis. « 4 tours rondes qui subsistent toujours, ces tours sont reliées par un mur qu’on appelle une courtine. » Jacqueline Mongellaz, conservatrice du château.


« Donc on a ce schéma classique du donjon à l’intérieur d’une ceinture défensive. » Au-dessus le style change radicalement, les tours sont polygonales, c’est le château du duc Louis Ier d’Anjou au XIVème siècle. « Saumur est un château secondaire, c’était une résidence secondaire. Donc ce château possède toutes les caractéristiques de confort que l’on trouvait à la fin du Moyen Age et notamment ces grandes fenêtres, certaines font 3,50 mètres de haut sur à peu près 2 mètres de large qui éclairent largement les pièces et là on est dans les années 1370-1380 et pas du tout à la Renaissance comme souvent les gens l’imaginent, tout est gothique. » Même si c’est une résidence de plaisance, le château de Saumur doit pouvoir se défendre. « En témoignent les grandes grilles de fer sur les fenêtres les plus basses du château, les ponts levis et la double enceinte. On est pendant la guerre de Cent ans au moment où le château est transformé par le duc Louis Ier. »


Au XVIème siècle pendant les guerres de religions le château doit toujours se défendre. Cette fois pour résister à l’artillerie. Un précurseur, l’ingénieur italien Bartolomeo élève à sa base une fortification en étoile, très moderne, cent ans avant Vauban. « Lorsque la fortification est édifiée, du côté de la Loire elle fait vraiment une sorte de piédestal pour ce château, on est en pleine guerres de religions. Saumur n’est qu’une enclave protestante dans un pays catholique. Et les protestants établis à Saumur là où ils peuvent librement exercer leur culte savent néanmoins qu’ils sont dans une situation précaire, on est avant l’Edit de Nantes. » Après avoir servi de prison sous Napoléon puis de dépôt de munitions, le château est vendu à la ville de Saumur. Restaurations et rénovations sont toujours à l’ordre du jour pour ce château. Le dernier grand chantier s’est achevé en 2007.



Écouter