L’A.O.C. Bourgueil

Publié le 13 avril 2017 - Mis à jour le 28 août 2017


L’Abbaye de Bourgueil, fondée en 990 est à l’origine du développement du vignoble du même nom, même si on présume que l’exploitation viticole y est antérieure. Relevant de la province d’Anjou, elle en tira profit pour exporter son vin vers Nantes et la Bretagne. Les qualités de ce vin sont par ailleurs déjà reconnues au XIème siècle, notamment par le poète-abbé Baudry. L’Aire AOC de Bourgueil s’étend sur sept communes et couvre 15 kilomètres le long de la rive droite au nord de la ligne. C’est l’un des premiers vins à bénéficier de l’appellation dès 1937. La moitié du vignoble est située sur le coteau dominant la Loire dont les sous-sols sont constitués de tuffeau, l’autre moitié sur des terrasses de sables ou de graves. Elle bénéficie d’un microclimat doux et tempéré. Ces conditions favorables de climat, de relief et de qualité des sols avec la présence de différents cépages permettent la production d’un vin de qualité. Une cinquantaine d’Appellation d’Origine Contrôlée au total sont recensées sur le territoire du Val de Loire. La création de la notion d’AOC remonte à 1935. Outre le savoir faire des producteurs, elle associe terroirs, cépages, climat et environnement pour encadrer la typicité et l’authenticité des productions.