L'ardoise, entre paysage et histoire

Publié le 27 juin 2011 - Mis à jour le 15 mai 2012
Cet article date d'il y a plus de 9 ans

}

35 personnes sont venues découvrir le paysage si particulier des ardoisières de Trélazé le samedi 4 juin, sous un soleil de plomb.

Jean Morlon, guide au musée de l’ardoise, fils d’ardoisier, a entrainé le groupe à la découverte de l’histoire de ce lieu, où les techniques minières (manuelles et industrielles), des premières perrières à ciel ouvert du XVème siècle, jusqu’aux carrières encore exploitées aujourd’hui, ont laissé des traces très visibles : les fonds d’extraction et les puits notamment.

Cet espace, stérile lors de son exploitation, est aujourd’hui le lieu d’une riche biodiversité. En effet, les mousses et lichens sont présents sur les sols schisteux, ainsi que les saules et les chênes. Les plus avertis pourront même y trouver champignons et orchidées.

Ce paysage si particulier du Val de Loire, qui a permis le développement de la ville d’Angers, a été le lieu du dépaysement le plus total. Une formidable rencontre paysages ! 

Actualités

16/04/2021

Que peut-on apprendre d’un naufrage ?

Conférence de Virginie Serna, conservateur en chef du patrimoine, archéologue sur la question du naufrage dans la société ligérienne du XIVe au XIXe...

Le hameau des Lombardières vu au travers de la structure métallique du pont du même nom, qui relie la vallée de Rochefort à l’île de Béhuard. – © Thierry DEGEN
© Thierry DEGEN

16/04/2021

Podcast "Franchir la Loire"

Les ponts du Val de Loire constituent un motif emblématique du paysage exceptionnel du Val de Loire, reconnu au niveau international. Dans le but de mieux...

14/04/2021

Un observatoire photographique de la Loire en Loir-et-Cher

Il y a 20 ans naissait l'observatoire photographique de la Loire, en Loir-et-Cher, porté par l'Observatoire Loire, à travers le regard des photographes...