A la découverte de la zone humide du Vau Marin

06 juin 2011

Champtocé-sur-Loire

loading... Chargement de la carte en cours...
Partager :
Le groupe écoute les explications de Guillaume Dupont

Les 28 et 29 mai avait lieu au Château du Pin, à Champtocé-sur-Loire, la traditionnelle fête des plantes. A cette occasion, Guillaume Dupont et son association pour la sauvegarde du Vau Marin, ont organisé une Rencontre Paysage à la découverte de cette zone humide menacée, classée Natura 2000 et ZNIEFF (Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique), menacée depuis deux années, lorsqu’un barrage agricole a été creusé sur le lit de ce ruisseau, le privant non seulement d’eau six mois par an, mais d’un ensemble d’événements indispensables au maintien de la biodiversité.

Les deux groupes de participants, une quinzaine de personnes le samedi, une centaine le dimanche, ont suivi Philippe Cayla, professeur agrégé de géographie, pour une lecture du paysage, riche et documentée, de ce territoire situé à l’entrée du site inscrit. Tous ont pu admirer et comprendre ce paysage de bocage, formé par le travail des hommes, en lien avec la Romme, affluent de la Loire.
Ensuite, Stéphane Sourice, chercheur hydrobiologiste à l’université d’Angers, a montré toute la richesse de la biodiversité de la zone humide, et, en lien avec la lecture de paysage, a prouvé que l’Homme faisait partie intégrante de cette biodiversité, , dans le cadre magique du château du Pin, mêlant patrimoine culturel et patrimoine naturel. De la nature aménagée à la nature sauvage… Il n’y a qu’un pas.
Pari réussi pour l’association de sauvegarde du vau marin, qui reconduira cette Rencontre Paysages les 24 et 25 septembre, pour la fête des plantes d’automne. 

Sur le web

 Sur ce site

Partager :
Recherche dans :
Recherche dans :