Etat

Publié le 25 octobre 2016 - Mis à jour le 20 décembre 2016
Cet article date d'il y a 6 mois

Partie prenante à la convention du patrimoine mondial, l’Etat Français est responsable devant l’UNESCO.

Organisation et suivi de la Convention du patrimoine mondial par les services de l’Etat: 

Echelon national

  • Ambassadeur de France auprès de l’UNESCO : représente la France dans l’Organisation.
  • Ministères en charge de la culture et de l’environnement : conduisent la politique du patrimoine mondial, instruisent les candidatures, assurent le suivi des biens inscrits. Ils ont des correspondants dans les services régionaux.

Echelons régional et départemental

Sous l’autorité des préfets de Région et de Départements (préfet de la Région Centre – Val de Loire, étant  coordonnateur du Val de Loire UNESCO : 

  • DRAC et Unité départementale de l'architecture et du patrimoine (UDAP) : impliqués dans la gestion globale du site UNESCO à travers leur conduite de l’action en faveur du patrimoine, d’une architecture et d’un urbanisme de qualité :
    • protection et restauration des monuments historiques
    • sauvegarde et mise en valeur du patrimoine urbain
    • avis sur permis de construire dans les abords de monuments
    • suivi de l’archéologie préventive et conservation des vestiges
    • gestion des labels ville et pays d’art et d’histoire et jardins remarquables
  • DREAL et DDT :
    • préservation des paysages et de la biodiversité (notamment sites classés)
    • aménagement durable du territoire et notamment accompagnement de l’évolution urbaine (suivi des documents d’urbanisme et de planification)
    • gestion des risques d’inondation de la Loire et de ses affluents
    • suivi des politiques agricoles