Restauration du lit de la Loire à Orléans

Publié le 31 janvier 2013 - Mis à jour le 05 février 2013
Cet article date d'il y a plus de 6 ans

Les travaux consistent à enlever une partie des arbres à l'arrière du duit Saint-Charles pour permettre un meilleur écoulement des eaux en période de crue. En effet, depuis ces 30 dernières années, la végétation s'est fortement développée dans ce secteur ce qui entraîne une surélévation du niveau de l'eau en période de crue et aggrave le risque d'inondation. Le programme prévisionnel des travaux court sur 3 ans, afin de prévoir une phase de fouilles archéologiques qui a démarré en novembre 2012.

Situé au coeur de la ville, le projet a été conduit de façon à respecter le caractère remarquable du site par la collaboration des services de l'Etat spécialisés dans les domaines de l'environnement, la préservation des paysages et du patrimoine (DREAL, DDT, DRAC, ONF, ONEMA, ONCFS). Ces travaux sont financés par la région Centre (40%) et l'Etat (60%). 

Une bande boisée sera conservée afin de préserver au mieux le paysage orléanais ainsi que les espèces végétales et animales remarquables. Par ailleurs, sur toute la zone, les arbres morts ou malades seront retirés. Les précautions d'usage seront prises pour éviter la dissémination des plantes invasives. 

Ce site est particulièrement intéressant pour mener des fouilles archéologiques car Orléans s'est développée dans le coude le plus septentrional de la Loire. Une concentration de vestiges datés de l'époque Néolithique semble indiquer, qu'en été au moins, la Loire était franchissable à pieds à cet endroit. C'est sur ces hauts-fonds à l'époque gauloise puis à l'époque romaine et enfin au Moyen Âge vont être installés les ponts. 

Télécharger :

Sur le web :

Crédit : CC calips96 @Flickr