Résultats du Concours d'idées « Maison passive ligérienne »

Publié le 03 mai 2011 - Mis à jour le 17 mai 2011
Cet article date d'il y a plus de 8 ans

Lancé il y a quelques mois par le Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine, le concours d’idées « Maisons passives ligériennes » proposait un pari audacieux : combiner efficacité énergétique, intégrations urbaine et sociale dans un contexte patrimonial fort. Plus de 100 candidats, étudiants en architecture et architectes, ont répondus et les lauréats ont été récompensés le 16 avril 2011. Une exposition permet dès maintenant de voir les meilleures propositions à la Maison du Parc à Montsoreau, tandis qu’un ouvrage et un documentaire sont en préparation.

Dessiner le patrimoine de demain

Classé au patrimoine mondial de l’Humanité par l’Unesco, le Val de Loire bénéficie d’un patrimoine naturel, culturel et bâti connu et reconnu. Cet atout majeur ne doit pas empêcher les collectivités de s’interroger sur le devenir de l’architecture en intégrant les enjeux actuels : économie d’énergie, faible consommation d’espace, mixité sociale, intégration urbaine… 

Sans opposer architecture contemporaine et traditionnelle, des constructions économes en énergie peuvent s'inscrire en cohérence avec les formes traditionnelles de l'habitat ligérien et créer le patrimoine de demain, en répondant aux usages et impératifs de nos sociétés. C’est le défi qu’à lancé le Parc naturel régional au travers du concours « Maisons passives ligériennes ». 

Plus de 100 candidats, 6 nominés, 3 lauréats

Six projets ont été retenus par un jury composé notamment d’architectes, d’élus et de thermiciens, soit un pour chacun des sites proposés : Blou, Candes-Saint-Martin, Bourgueil, Gizeux, Turquant et Saint-Clément-des-Levées. Chacun d’entre eux a fait l’objet d’une Simulation Thermique Dynamique (STD) afin de définir plus précisément la pertinence des solutions proposées au regard des performances énergétiques demandées. 

Le 16 février dernier, les six finalistes ont été reçus par le Jury pour argumenter leur choix et leur projet. Echanges et débats ont abouti au classement des trois lauréats : 

  1. 1er prix - Bourgueil : Florine WALLYN (Lille -59) a maitrisé tous les aspects du concours d’idées. Le projet de Bourgueil répond le mieux aux quatre axes du concours.
  2. 2ème prix - Gizeux : Le jury a apprécié la démarche du Groupement composé de Xavier BEGEL, Remi BONET, Mathieu CHARTIER, Galdric FLEURY, Matthieu LABARDIN, Hervé SAMIN (Courbevoie – 92)
  3. 3ème prix - Saint-Clément–des-Levées : Vincent GOURVIL du cabinet O2 architecture accompagné de Caroline LEPOUTERE, architecte d’intérieur et du bureau d’étude thermique Didome (St Grégoire - 35).

Une exposition, un ouvrage, un documentaire

Une exposition permet de découvrir jusqu’au 29 mai les travaux des architectes menés à l'occasion du concours d'idées. Rendez-vous à la Maison du Parc à Montsoreau. 

La réflexion se poursuivra à travers l’édition d’un ouvrage dont la sortie est prévue au mois de novembre. Celui-ci reprendra quelques projets d’architectes par communes en mettant en avant les points forts de chacun d’entre eux. Ils seront assortis de témoignages d’élus ou des membres du jury. La diffusion aura principalement lieu auprès des communes membres du Parc et des partenaires institutionnels. 

Enfin, pour s’interroger plus généralement sur le patrimoine bâti ligérien et ses aspects identitaires, le Parc accompagnera la sortie de cet ouvrage d’un documentaire. 

Sur le web :

Affiche de l'exposition du Concours d'idées « Maison passive ligérienne »