Vigicrues se dote d'une application mobile

Publié le 11 avril 2022

L'application est une déclinaison du site internet et permet d'informer les usagers des risques de crues sur les principaux cours d’eau en France.

Elle a vocation, à l’instar du site internet, à informer les usagers des risques de crues sur les principaux cours d’eau en France et permet en plus de recevoir des notifications sur son téléphone pour être averti de la publication d’un nouveau bulletin d’informations, de l’évolution de la couleur de vigilance à l'échelle d'un territoire, d'un département ou d'un tronçon de cours d'eau, ou encore du franchissement de hauteurs d’eau présélectionnées à une station hydrométrique. 

Cette application, gérée par les services de l’État, est gratuite et permet de disposer des informations suivantes : 

  • niveau de vigilance crues (vert/jaune/orange/rouge) ;
  • bulletins d’informations national et locaux rédigés par les prévisionnistes de crues et conseils de comportement adaptés à la situation ;
  • hauteurs d’eau et/ou débits observés dans les cours d’eau
  • prévisions de hauteurs d’eau et/ou de débits sur certaines stations, en situation de crue ;
  • cartographies de zones inondables sur certains secteurs.

L'application mobile Vigicrues est désormais téléchargeable gratuitement sur le store Google Play : https://play.google.com/store/apps/details?id=fr.schapi.vigicrues&hl=fr&gl=FR  

Actualités

05/05/2022

Guide Vert des biens français du patrimoine mondial

En partenariat avec l’Association des biens français du patrimoine mondial (ABFPM), Michelin publie ce printemps 2022 la troisième édition du Guide...

© Josselin Clair

02/05/2022

"Loire sentinelle" : explorer nos rapports avec le fleuve

Loire Sentinelle est un projet de recherche-action-création qui vise à dresser une cartographie globale et conjointe de la biodiversité et de la plasticodiversité...

29/04/2022

L'AMI "Regards sur le Val de Loire"

L'appel à manifestations d'intérêts "Regards sur le Val de Loire" a été lancé par la Mission Val de Loire en juin 2019. Il s'agissait de proposer...