Le Val de Loire – Patrimoine Mondial

Publié le 13 avril 2017 - Mis à jour le 21 août 2017

Un paysage culturel reconnu par l’UNESCO


De Sully-sur-Loire dans le Loiret à Chalonnes-sur-Loire dans le Maine et Loire, le Val de Loire est inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO comme paysage culturel vivant. Cette inscription reconnait une valeur universelle exceptionnelle à ce paysage culturel, son authenticité et son intégrité. C’est aussi un enjeu : sa perte serait considérée comme irremplaçable pour la mémoire collective de l’humanité.
Les critères de l’inscription mentionnent que le Val de Loire est un «paysage culturel exceptionnel le long d’un fleuve qui témoigne des interactions entre les hommes et leur environnement, sur deux mille ans d’histoire. Il est remarquable pour la qualité de son patrimoine architectural, ses villes historiques et pour ses châteaux de renommée mondiale. Ce paysage illustre également l’influence des idéaux de la Renaissance et du siècle des Lumières sur la pensée et la création en Europe occidentale.»
Ces critères transcrivent les teneurs patrimoniales du Val de Loire. Une autre lecture est possible, moins académique, plus anthropologique. Elle souligne la construction de cet espace comme relevant essentiellement de l’activité humaine. De façon constante dans leurs applications et unique dans leurs déclinaisons, ce paysage résulte ainsi de quatre « cultures » : celles de la vigne, des jardins, de la pierre et du fleuve. Ces activités humaines, toujours pratiquées, sont les points cardinaux du territoire. Elles en ont conditionné le développement et l’aménagement.
Avec le fleuve comme épine dorsale et sur ses rives le produit de deux mille ans d’histoire et d’activité, le paysage culturel du Val de Loire est un monument de nature et de culture.

 


Écouter