La Pile de Cinq-Mars

Publié le 13 avril 2017 - Mis à jour le 28 août 2017

Une énigme gallo-romaine qui domine le fleuve


 La Pile de Cinq-Mars

Une énigme gallo-romaine qui domine le fleuve.


Au nord, derrière la route, sur la rive droite du fleuve: se dresse la pile de Cinq Mars. Comme... un pilier ? On peut dire ça puisque cette tour est pleine, elle est faite de 120 000 briques ! Elle atteint 29 mètres de haut soit exactement 100 pieds romains... Ah, on sait au moins qui l’a construite ... Oui, les gallo-romains de la fin du 2e siècle ou du début du 3e siècle de notre ère ; on le sait grâce au mortier et aux panneaux de brique et de pierre blanche qui restent encore par endroits sur la façade. Mais à quoi servait-elle ? C’est là qu’est le mystère... Elle fait penser à un phare... Ah certes, du temps des gallo-romain, la Loire était déjà un axe important de transport des marchandises... mais les nautes ligériens - comme on les appelait - n’ont sans doute pas eu besoin de phare pour naviguer... Alors un sanctuaire pour un Dieu ? Pourquoi pas? Il y en avait souvent le long des voies romaines; et la voie Tours Angers passait déjà ici, le long de la Loire.


Ceci dit, on a aussi pensé à une borne, pour marquer la frontière entre deux territoires. Un monument de commémoration ? Ah, on est sans doute plus proche de la vérité.... les archéologues ont trouvé au pied de la pile, une vaste terrasse, un bâtiment semi enterré et la statue de ce qui semble être un prisonnier oriental... comme s’il s’agissait de célébrer quelque exploit guerrier … Et si on compare l’ensemble avec d’autres édifices mieux connus, on penche pour un monument funéraire, même si les fouilles n’ont révélé aucune sépulture.


Mais pour qui ce monument ? Un homme fortuné probablement, la pile de Cinq Mars reste la plus haute de ce genre et de cette époque encore debout en France ! Peut-être célébrait-elle un soldat de haut rang....mais on n’en sait pas plus, il n’y a pas d’épitaphe. Ce qui ne fait pas de doute en tout cas, c’est que cette pile nous donne la preuve que le Val de Loire est déjà fortement occupé et aménagé à l’époque gallo-romaine, il y a presque 2000 ans !


Écouter