Manoir de Launay

Publié le 13 avril 2017 - Mis à jour le 28 août 2017

Une résidence du XVe siècle ouverte sur son environnement


 Manoir de Launay

Une résidence du XVème siècle ouverte sur son environnement.


« Ce qu’on appelle un manoir c’est un logis seigneurial et en même temps c’est un lieu d’exploitation puisqu’en fait le manoir n’est que la tête de pont d’un domaine agricole que l’on exploite. » Le manoir de Launay tel qu’on le voit aujourd’hui doit beaucoup au duc René d’Anjou. Ce grand seigneur possède également la Lorraine, la Provence où il est baptisé « le bon roi René ». Car en pleine guerre de Cent ans au XVème siècle, le duc préfère nettement aux batailles, les arts, les lettres, les fêtes. Il fait du manoir de Launay une demeure à son image. Continuons à l’explorer en compagnie de Thierry Pelloquet, conservateur du patrimoine du Maine-et-Loire.


« Le manoir de Launay est bien représentatif de cette architecture qui se développe à partir de la seconde moitié du XVème siècle dans le Val de Loire. On est plus effectivement dans une architecture défensive, militaire, refermée sur elle-même mais plutôt dans une architecture qui s’ouvre sur la nature, qui s’ouvre sur l’environnement, une architecture aussi plus confortable avec des pièces plus réduites, souvent équipées de cheminées et de grandes baies qui permettent justement de découvrir le paysage alentour. »


Le manoir de Launay est tout le contraire des résidences officielles où l’apparat l’emporte sur l’agrément. « Les résidences campagnardes sont des lieux de simplicités dans la vie quotidienne du roi. Ce sont des espaces où il est plutôt dans l’intimité, pour s’adonner à la poésie, pour s’adonner aussi au plaisir de la contemplation du paysage. Le roi René fait souvent aménager des petits jardins, des pavillons, des tonnelles on peut aussi y trouver des volières, bref un environnement campagnard et de plaisance sur les bords de Loire. » A l’époque du roi René, cette manière d’habiter est encore assez rare mais elle va faire école. « On peut effectivement dire que le roi René a été un précurseur de ce que sera la Renaissance à partir du début du XVIème siècle. Et donc on va voir autour des années 1450-1500, une multitude de logis qui vont apparaitre dans le Val de Loire entre Angers, Saumur et Tours. »



Écouter