Château de Villandry

Publié le 13 avril 2017 - Mis à jour le 28 août 2017


On aperçoit le château de Villandry l’hiver au sud de la ligne, sur le flanc du coteau bordant la rive gauche du Cher. En 1532, alors que la cour quitte le Val de Loire pour Paris, Jean Le Breton, secrétaire d’Etat de François Ier fait construire Villandry à l’emplacement du château de Colombiers. A son arrivée, il fait raser l’ancienne forteresse féodale à l’exception du donjon. Le château est modernisé en 1754 par son propriétaire Michel-Ange de Castellane : considérant le château Renaissance totalement désuet, il fait reprendre les façades suivant une ordonnance classique qui perdurera jusqu’au début du XXème siècle. Les jardins aussi sont agrandis et modifiés dans un pur style classique « à la française ». La conception des jardins connait un grand tournant au XIXème siècle. Les Hainguerlot, désormais propriétaires, les transforment en un parc romantique à l’anglaise. Au début du XXème siècle, le château est acheté par Joachim Carvallo. Il redonne aux façades leur caractère de la Renaissance, en supprimant par exemple toutes les fenêtres qui avaient été ajoutées. Il s’inspire de sources anciennes et fait entièrement restaurer les jardins du château. Cette remarquable et complète restitution d'un jardin à la française du XVIème siècle s'accorde avec les bâtiments.