Girouets, une signalétique pour le Val de Loire

Publié le 13 avril 2017 - Mis à jour le 06 novembre 2017


En cohérence avec les recommandations de la Convention du patrimoine mondial de 1972 qui incite les responsables de biens inscrits à mettre en place une signalétique spécifique, il a été décidé de concevoir une signalétique simple, respectueuse du paysage ligérien, permettant à toutes les communes du périmètre inscrit de marquer leur appartenance à ce périmètre. L’ancrage du girouet dans l’histoire des gens de Loire a amené à le retenir comme symbole de la signalétique.

Cette signalétique communale a pour objectif de :  

  • Valoriser les communes situées dans le périmètre inscrit et renforcer leur identité ligérienne
  • Assurer la cohérence entre l’implantation de la signalétique d’appartenance communale et les autres projets conduits dans le périmètre

 

Etude pour une signalétique communale : Signalétique en Val de Loire - 2003 (PDF, 563,53 kB)  

Cette étude présente le girouet qui a été choisi comme signalétique communale.  

 
Le dépliant "Une signalétique commune et originale"  (PDF, 2,6 Mo) et les girouets dans les communes des biens inscrits !  

Qu’est-ce qu’un girouet ?

Le girouet s’est imposé comme élément marquant du patrimoine ligérien. Autrefois, le batelier, tributaire du vent pour remonter la Loire, était fier de son girouet, fixé au sommet du mat de chaland. Peint, taillé au couteau dans une planche à la veillée, sa finesse faisait l’orgueil du maître. Il était souligné d’une longue bannière de couleur vive et propre à chaque maître d’équipage.
 
Signalétique de l’époque glorieuse de la Marine de Loire, elle apparaît sur les graffitis gravés sur les murs anciens ou sous les porches d’églises tout au long de la Loire, mais aussi sur les assiettes et plats de Nevers que tout marinier possédait. Fragile, léger, le girouet est un objet rare ; à la fois instrument de navigation et élément d’identification décoratif et symbolique.