Saumur : ses anciens moulins à vent et son château !

Publié le 12 septembre 2010 - Mis à jour le 12 juin 2012
Cet article date d'il y a plus de 10 ans

}

Plus de 60 personnes ont répondu à l’appel du service Ville d’art et d’histoire de la Ville de Saumur mercredi en fin d’après-midi : des habitants du quartier et des amoureux du patrimoine et des paysages du Val de Loire venus de tout le Saumurois.

Après une présentation du patrimoine de la ville puis de son écrin paysager, qui ouvre des perspectives de plus de 40 km d’amplitude, Fabrice Masson, animateur de l’architecture et du patrimoine, et Bernard Rousseau, membre du conseil des sages de la Ville, ont entrainé le groupe dans une découverte étonnante des vestiges des 32 moulins-caviers qui « viraient ensemble » jusqu’à la fin du XIXe siècle et dominaient le coteau saumurois. Les ailes du moulin de l’Ebeaupin, au 105 de la rue des Moulins, tournèrent jusqu’à la fin de la première guerre mondiale : ce fut le dernier moulin saumurois à fonctionner.
 
Pour l’essentiel, ce patrimoine fut reconverti : les « masses », parfois encore surmontées de leur « massereau », furent transformées en maisons d’habitation ou en dépendances, comme chez madame Trudeau, qui a eu l’amabilité de nous ouvrir ses portes. 

Cette visite insolite s’est clôturée au Petit-Puy, chez monsieur Foucher, vigneron, pour déguster ensemble les crus locaux et le merveilleux panorama sur le grand paysage du Val de Loire.
Myriam Laidet, de la Mission Val de Loire, a rappelé les enjeux de préservation de ces qualités paysagères qui sont à l’origine de l’inscription Unesco du Val de Loire. Il s’agit d’accompagner les évolutions actuelles en prenant en compte les caractéristiques patrimoniales du territoire, comme le propose le Plan de gestion du site Unesco, en cours d’élaboration. 

Sur ce site

Actualités

16/04/2021

Que peut-on apprendre d’un naufrage ?

Conférence de Virginie Serna, conservateur en chef du patrimoine, archéologue sur la question du naufrage dans la société ligérienne du XIVe au XIXe...

Le hameau des Lombardières vu au travers de la structure métallique du pont du même nom, qui relie la vallée de Rochefort à l’île de Béhuard. – © Thierry DEGEN
© Thierry DEGEN

16/04/2021

Podcast "Franchir la Loire"

Les ponts du Val de Loire constituent un motif emblématique du paysage exceptionnel du Val de Loire, reconnu au niveau international. Dans le but de mieux...

14/04/2021

Un observatoire photographique de la Loire en Loir-et-Cher

Il y a 20 ans naissait l'observatoire photographique de la Loire, en Loir-et-Cher, porté par l'Observatoire Loire, à travers le regard des photographes...